Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

France

Laurent Blanc nommé sélectionneur des Bleus (FFF)

Laurent Blanc a été officiellement nommé vendredi lors du conseil de la Fédération française de football (FFF) sélectionneur de l’équipe de France en remplacement de Raymond Domenech, a annoncé le président démissionnaire de la FFF Jean-Pierre Escalettes.
“C’est la bonne nouvelle de la matinée, la Fédération française de football et l’équipe de France continuent, avec Laurent Blanc, qui aura un projet sportif extrêmement pugnace avec comme volonté la gagne’ pour remettre l’équipe de France sur les rails au point de vue sportif et moral”, a déclaré M. Escalettes. “Il faudra tenir compte des erreurs du passé et faire en sorte que les dysfonctionnements n’existent plus”, a ajouté le dirigeant démissionnaire.
Laurent Blanc sera notamment assisté de son adjoint à Bordeaux, Jean-Louis Gasset, a précisé M. Escalettes. La nomination de Blanc n’est pas une surprise, les deux parties s’étant déjà entendues sur un contrat de deux ans après la fin de la saison. L’ancien défenseur international (44 ans, 97 sélections), champion du monde en 1998 et d’Europe en 2000, en poste à Bordeaux ces trois dernières saisons, hérite d’une équipe de France à l’image souillée par le désastre du Mondial (élimination au 1er tour) et dont certains cadres ont été discrédités par leur attitude, notamment après la révélation des insultes proférées par Nicolas Anelka à l’encontre de Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique et la grève de l’entraînement qui a suivi. Outre l’objectif purement sportif — les qualifications pour l’Euro-2012 — il aura donc pour mission de reconstruire l’équipe de France. Si son expérience en tant qu’entraîneur est limitée, malgré un titre de champion de France en 2009, une Coupe de la Ligue en 2009 et deux trophées de champion en 2008 et 2009, il pourra s’appuyer sur sa longue expérience de joueur et sa fréquentation des grands clubs français et européens (Marseille, FC Barcelone, Manchester United, Inter Milan) pour asseoir son autorité sur un groupe en lambeaux. Il devra également effacer l’échec de sa dernière saison bordelaise (6e de L1, pas de qualification pour une coupe d’Europe).