Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Écarter ou non Fernando Torres

L’Espagne s'interroge

Fernando Torres ou non contre l'Allemagne : la presse et les supporteurs espagnols se demandaient, lundi, s'il ne valait pas mieux écarter l'attaquant de Liverpool, peu en forme, de l'équipe pour la demi-finale du Mondial mercredi. Les commentateurs des deux principaux quotidiens sportifs madrilènes, AS et Marca, étaient divisés sur la question, mais les fans de la “Seleccion” estimaient à une forte majorité qu'il valait mieux le laisser sur le banc. Pour AS, Torres, 26 ans, auteur du but de la victoire contre l'Allemagne en finale de l'Euro-2008, est indiscutable malgré sa méforme et l'Espagne a perdu son seul match du Mondial contre la Suisse (0-1) alors que, justement, il n'était pas titulaire.  Mais pour Marca, ce serait une “erreur” de la part du sélectionneur Vicente del Bosque de persister à titulariser “El Niño”, alors qu'il n'a manifestement pas récupéré de son opération au genou droit le 19 avril, se montrant très décevant en Afrique du Sud. Pour les supporteurs espagnols, la réponse est claire : 67 à 75% d'entre eux, selon des sondages express réalisés lundi par plusieurs médias électroniques, estiment que Torres ne doit pas être titularisé mercredi contre la NationalMannschaft.
Del Bosque a affirmé dimanche qu'il avait toujours  “pleinement confiance” dans l'attaquant, qui constituait une “référence” pour l'équipe espagnole, ajoutant toutefois qu'on ne pouvait le qualifier de “titulaire indiscutable”.