Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Allemagne

Löw demande un temps de réflexion

Le sélectionneur allemand Joachim Löw a demandé, hier, deux-trois jours de calme et de réflexion, pour voir s'il était capable de continuer sa mission à la tête de la barre technique de la Nationalmannschaft. “Je sais que c'est difficile à croire, mais j'ai fait complètement abstraction de ce sujet durant le Mondial-2010”, a déclaré Löw, 50 ans, lors d'une conférence de presse au lendemain de la victoire de son équipe contre l'Uruguay en match de classement pour la 3e place (3-2). Löw, dont le contrat s'achève à la fin du mois, a expliqué qu'il “ne voulait pas prendre de décision sous le coup de l'émotion d'un tournoi”.
“Comme je me connais, j'ai besoin de quelques jours pour moi. Il y a des questions que je dois me poser, en particulier pour voir si j'ai l'énergie et la force pour aider cette équipe à progresser encore”, a ajouté l'ancien adjoint de Jürgen Klinsmann entre 2004 et 2006.
“Ce tournoi, les semaines qui ont précédé aussi m'ont coûté beaucoup d'énergie”, a-t-il reconnu. “Nous avions convenu avec mon staff et le président de la Fédération (allemande de football, Theo Zwanziger) de ne pas parler de tout cela durant le tournoi et nous nous y sommes tenus. Des discussions vont avoir lieu et une décision sera prise bientôt”, a poursuivi Löw. Avec 39 victoires en 56 matches, Löw est le meilleur sélectionneur allemand
de l'histoire : il a conduit la Nationalmannschaft en finale de l'Euro-2008 et à la troisième place du Mondial sud-africain.
Le président de la Fédération allemande a répété qu'il espérait que Löw poursuive son travail pour deux ans, jusqu'à l'Euro-2012 en Pologne et en Ukraine. Pour le sélectionneur Joachim Löw, l'Allemagne, troisième du Mondial-2010 après sa victoire contre l'Uruguay (3-2) samedi, a réussi un tournoi “digne de champions du monde”. “On a disputé un tournoi digne de champions du monde, même si l’on s'est inclinés dans le match le plus important” contre l'Espagne (0-1) en demi-finale, a déclaré Löw lors d'une conférence de presse dimanche au camp de base de la Nationalmannschaft avant le retour en Allemagne dans la soirée. “Il n'y a aucune raison d'être déçu, car cette équipe a donné tout ce qu'elle avait. Quand on pense à la situation dans laquelle on était il y a huit semaines, c'est impressionnant le chemin parcouru”, a poursuivi Löw en référence au forfait de son capitaine, Michael Ballack.
Confronté à une cascade de blessures, il a assemblé la plus jeune équipe d'Allemagne à participer à une Coupe du monde depuis 1934 avec des joueurs sans grande expérience, comme Mesut Özil, Thomas Müller, Manuel Neuer ou Sami Khedira, qui avaient moins de 10 sélections à leur arrivée en Afrique du Sud.
La Nationalmannschaft a remporté 5 de ses 7 matches et a inscrit 16 buts, le meilleur total du tournoi avant la finale entre l'Espagne et les Pays-Bas. “On est bien sûr tombés moralement dans un gouffre après la défaite contre l'Espagne, car le grand objectif, c'était d'aller en finale, mais cette équipe a réussi à se relever et à gagner ce match contre l'Uruguay comme le font lesgrands champions”, a souligné le sélectionneur. “Je dois féliciter vraiment ces joueurs pour leur comportement en dehors et sur le terrain. Avec leur joie de jouer et leur style de jeu, il ont impressionné en Allemagne et dans le monde entier, je crois.
Elle a donné tout, vraiment tout ce qu'elle avait à donner”, a-t-il ajouté.