Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Événement

Ambiance et succès étaient au rendez-vous de la 10ème édition du BRUSSELS FILM FESTIVAL !

Palmarès 2012

La 10ème édition du Brussels Film Festival s’est clôturée ce samedi 16 juin par la cérémonie de remise des prix en présence des lauréats, suivie de la projection du dernier film de Michael Winterbottom, Trishna, superbe transposition du roman Tess of the d’Ubervilles de Thomas Hardy dans l’Inde contemporaine.

L’événement bruxellois a accueilli des dizaines de milliers de festivaliers venus assister aux projections de films, concerts et rencontres. Outre la compétition officielle, le public pouvait découvrir quelques avant-premières dont Quand je serai petit en ouverture (en présence de Jean-Paul Rouve, Claude Brasseur et Arly Jover), The Deep Blue Sea (en présence de son réalisateur Terence Davies), Paris-Manhattan (en présence de la réalisatrice Sophie Lellouche) ou encore To Rome with Love, le dernier opus de Woody Allen, tourné en Italie avec Penelope Cruz, Roberto Benigni et Alec Baldwin.

Le festival faisait également la part belle à la musique avec une nouvelle section dédiée aux documentaires musicaux (dont The Libertines : There are no innocent bystanders, Shut up and play the hits ou encore Vinylmania) et deux Ciné-Concerts : l’un de NLF3 sur le film Le Golem, l’autre de NeirdA & Z3ro sur le premier épisode la série Le Prisonnier. La grande soirée anniversaire réunissait plus de mille spectateurs pour le fameux concert des Chromatics (auteur notamment de la musique de Drive) suivi de DJ sets de Carl Barât, Saul Williams, Sofa, Didz et le groupe J-Prock. Une journée entière était également dédiée à la musique au cinéma avec de fructueux speed dating entre producteurs et musiciens et tables rondes.

Point fort de cette édition, les Master Classes données par le cinéaste anglais Peter Greenaway (à qui l’on doit notamment les superbes Meurtre dans un jardin anglais, le Ventre de l’architecte ou encore Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant), Peter Aalbaek Jensen (producteur des films de Lars von Trier, Susanne Bier, Lukas Moodysson et Thomas Vinterberg), Jean-Michel Bernard (compositeur attitré de Michel Gondry et également du dernier film de Scorsese, Hugo Cabret), Thomas Bidegain (scénariste de Un prophète et De rouille et d’os de Jacques Audiard, ainsi que de A perdre la raison de Joachim Lafosse) ou encore Lucas Belvaux (réalisateur de la trilogie Un couple épatant/cavale/Après la vie, La Raison du plus faible, Rapt et 38 témoins).

Vous trouverez ci-dessous le palmarès complet de cette édition.

Le 11ème BRUSSELS FILM FESTIVAL se déroulera du 19 au 26 juin 2013 à Flagey & Bozar.  www.brusselsfilmfestival.be

 

PALMARES

Jury Officiel

Frédéric Fonteyne (réalisateur)

Tania Garbarski (actrice)

Peter Greenaway (réalisateur)

Edouard Molinaro (réalisateur)

Koen Mortier (réalisateur)

Mireille Perrier (actrice)

Bernard Yerlès (acteur)

 

Compétition Officielle

AMONG US (Onder Ons) de Marco van Geffen (Pays-Bas)

BLOODY BOYS (Jävla pojkar) de Shaker K. Tahrer (Suède)

CAN de Raşit Çelikezer (Turquie)

CLIP (Klip) de Maja Miloš (Serbie)

DEATH FOR SALE de Faouzi Bensaïdi (Belgique/France/Maroc)

KAUWBOY de Boudewijn Koole (Pays-Bas)

MERCY (Gnade) de Matthias Glasner (Allemagne/Norvège/Angleterre)

MY BROTHER THE DEVIL de Sally El Hosaini avec James Floyd & Saïd Taghmaoui (UK)

NO REST FOR THE WICKED (No habrá paz para los malvados) de Enrique Urbizu (Espagne)

ROSE (Róża) de Wojciech Smarzowski (Pologne)

TWILIGHT PORTRAIT (Portret v sumerkakh) de Angelina Nikonova (Russie)

VOICE OF MY FATHER (Babamin Sesi) de Orhan Eskiköy & Zeynel Doğan (Turquie/Allemagne/France).