Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Les résultats de l'élection présidentielle seront annoncés vendredi par le ministre de l'intérieur et des collectivités localesPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Finances Mercredi, 06 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Les objectifs ambitieux du programme de coopération

Par : Hassan HADDOUCHE

Sans doute pour rattraper le temps perdu, le  nouveau cadre de partenariat annoncé par les autorités algériennes est extrêmement vaste. Il s’appuie sur trois domaines d’intervention principaux, dont le premier porte sur le renforcement de la croissance par la diversification de l’économie, y compris la modernisation du secteur financier, la mise en œuvre des stratégies de développement agricole et rural, l’amélioration du climat de l’investissement, en particulier pour les PME, et l’accompagnement et le développement du secteur des télécommunications. Le deuxième volet concerne la promotion d’un développement durable et la réduction des disparités territoriales par le biais d’une assistance technique appuyant la mise en œuvre d’initiatives de protection environnementale, ainsi que l’appui technique à des initiatives gouvernementales visant à réduire les disparités territoriales. Le troisième domaine d’intervention vise enfin rien moins que le renforcement des institutions de planification économique, de suivi et d’évaluation en fournissant notamment un appui technique aux institutions gouvernementales des différents secteurs pour renforcer leurs capacités de planification, suivi et évaluation ainsi que leur capacité statistique et leur savoir-faire en termes d’évaluation de l’impact des programmes publics. Les services de M. Djoudi annonçaient, voici quelques semaines, que le lancement de la réalisation des actions retenues dans le CPS vient de se concrétiser avec la signature de trois premiers  accords entre le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et la Banque Mondiale. De nouveaux accords sont également en cours de signature avec d’autres secteurs. Première traduction de cette nouvelle démarche, un atelier technique a réuni au début du mois d’avril dernier les experts de la Banque mondiale et leurs homologues du ministère de l’Agriculture sur le thème de l’appui technique de la BM à la mise en place en Algérie de pôles agroalimentaires intégrés. Cette assistance technique de la Banque mondiale, “qui sera menée par des experts de haut niveau”, a pour objectif principal la finalisation du cadre général des actions à mettre en œuvre par les pouvoirs publics. “La sélection et la constitution juridiques des filières concernées, la mise à niveau des fermes pilotes et des partenaires, la mise en opération des filières et l’évaluation des premiers résultats obtenus” figurent au menu de ce projet qui renoue le fil d’une coopération interrompue depuis près d’une décennie.


H. H.

 

Ce contenu a été verrouillé. Vous ne pouvez plus poster de commentaire.

DIlem
DILEM DU 18 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

video

CONTRECHAMP
Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos