Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Fusillade à Las Vegas

58 morts et des centaines de blessés

Un tireur a ouvert le feu dimanche soir à Las Vegas sur une foule rassemblée pour un concert en plein air, tuant au moins 58 personnes dans ce qui constitue la fusillade la plus meurtrière depuis des décennies aux États-Unis. La police locale a fait état de 406 personnes transportées à l'hôpital, alors qu’un précédent bilan indiquait qu’il y avait 200 blessés. Le shérif de Las Vegas a affirmé hier que Stephen Paddock, le tireur, s’est vraisemblablement donné la mort avant l'arrivée des forces de l’ordre dans la chambre d’hôtel où il se trouvait. “Nous pensons que l'individu s'est tué avant notre arrivée” dans la pièce, a déclaré le shérif Joseph Lombardo à la presse. Des milliers de spectateurs s'étaient retrouvés dimanche sur une vaste esplanade de la capitale américaine du jeu et du divertissement pour voir se produire Jason Aldean lors d'un festival réputé de musique country. Le tireur avait pris place au 32e étage de l'hôtel Mandalay Bay, surplombant le public. C'est de la fenêtre d'une chambre de cet établissement qu'il a perpétré le carnage. Plusieurs armes y ont été retrouvées. Informé de “l'horrible tragédie”, le président américain Donald Trump a présenté ses “sincères condoléances” aux victimes sur Twitter, a indiqué la Maison-Blanche. Les circonstances de cette fusillade restent floues et les mobiles du tireur sont inconnus à ce stade. Sur des photos prises au moment du concert, on peut voir plusieurs personnes blessées, les membres ensanglantés, allongées sur le sol devant la scène, parfois réconfortées par un proche. Plusieurs lieux de concert ou de divertissement ont été la cible de fusillades dans les années récentes. En juin 2016, une fusillade avait fait 49 morts dans une boîte de nuit à Orlando.


Merzak T./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER