Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Acculé par l'armée syrienne et des forces arabo-kurdes

Daech sur le point de perdre Deir Ezzor

Le groupe autoproclamé État islamique (Daech) est sur le point de perdre son dernier bastion en Syrie, dans la province de Deir Ezzor, où l'armée syrienne lui a repris hier l'important champ pétrolier de Teym, a rapporté l'agence de presse nationale Sana. L'armée russe intervient depuis septembre 2015 en soutien à l'armée syrienne. Avec son soutien, l'armée syrienne a remporté une importante victoire en brisant mardi le siège d'une des deux enclaves gouvernementales de Deir Ezzor assiégées par les terroristes depuis 2015. L'armée syrienne combat l'EI dans la ville de Deir Ezzor, chef-lieu de la province du même nom. Cette province est la dernière de Syrie encore contrôlée par Daech. Les forces syriennes, soutenues par l'aviation russe, tentent ainsi de déloger Daech de la capitale provinciale de Deir Ezzor, après avoir brisé le siège imposé par les terroristes à l'une des deux enclaves gouvernementales dans la ville. Parallèlement, l’alliance de combattants kurdes et arabes syriens soutenue par les Etats-Unis a lancé hier une offensive pour chasser les terroristes de "Daech" de l'est de la province de Deir Ezzor (est), selon un communiqué. L'assaut a été lancé à partir de secteurs tenus par l'alliance des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le nord de la province de Deir Ezzor, à la limite de celle de Hassaké contrôlée en majorité par les FDS, selon Ahmad Abou Khawla, un chef d'un groupe armé rattaché aux FDS, qui mène la bataille sur ce nouveau front. L'objectif est de conquérir des zones aux mains de Daech dans le sud de la province de Hassaké, ainsi que "l'est de la province de Deir Ezzor", a  précisé M. Abou Khawla à Abou Fass, dans la province de Hassaké. “Nous diriger vers (la province) de Deir Ezzor est inévitable”, a-t-il précisé cité par l'AFP. “Nous entamons la première étape, pour libérer les régions à l'est de l'Euphrate, dans la province de Deir Ezzor.” “L'opération a commencé et nous avons progressé sur plusieurs kilomètres, grâce au soutien aérien de la coalition internationale” emmenée par les États-Unis, selon lui.


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER