Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Ils se déroulent près de la Corée du Nord

Des exercices militaires sino-russes

 La Chine et la Russie ont entamé hier des manœuvres militaires conjointes dans des eaux situées non loin de la Corée du Nord, quelques jours après de nouveaux essais nucléaire et balistiques de Pyongyang. La marine chinoise est arrivée le même jour à Vladivostok, grande cité portuaire russe située près de la frontière nord-coréenne, a indiqué le ministère chinois de la Défense dans un communiqué. Les exercices militaires se déroulent entre la ville côtière et des eaux situées plus au nord, selon la même source. Ces manœuvres interviennent moins d'un mois après le 6e essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord (3 septembre) et ses deux tirs de missiles balistiques au-dessus du Japon (29 août et 15 septembre). Le régime nord-coréen justifie ses ambitions militaires par la nécessité de se protéger des États-Unis. La Chine est la plus proche alliée diplomatique et économique de la Corée du Nord. Mais elle a voté la semaine dernière avec le reste du Conseil de sécurité de l'ONU un huitième train de sanctions économiques contre Pyongyang. La Russie soutient la proposition chinoise d'un “double moratoire”: un gel des tests atomiques et de missiles de la Corée du Nord, en échange d'une suspension des exercices militaires conjoints des États-Unis et de la Corée du Sud, que Pékin accuse d'exacerber les tensions régionales. L'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, a rejeté cette offre, estimant que “seules les mesures les plus fortes possibles nous permettront de résoudre ce problème par la diplomatie”. Les armées chinoise et russe mènent régulièrement des exercices militaires conjoints. Les derniers se sont déroulés en juillet en mer Baltique. Le ministère chinois de la Défense n'a pas précisé l'objectif et la durée des manœuvres de cette semaine.


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER