Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
International Mardi, 03 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Droits de l’homme au Sahara Occidental

France Libertés et le MRAP appellent à la protection des Sahraouis

Par : Malainin Lakhal (*)

France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) ont exhorté le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de “constituer un bureau de surveillance” des droits de l’homme au Sahara occidental, “qui relève de l'autorité de l'ONU, étant toujours à l'ordre du jour des Nations unies concernant la décolonisation”.
Loin d’être leur première réaction aux violations marocaines des droits de l’homme au Sahara occidental, cette position, qui réconforte l’appel d’autres organisations internationales des droits de l’homme telles que Amnesty International ou Human Rights Watch, a été exprimée par les deux organisations françaises dans un exposé écrit conjointement et soumis au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le 4 juin 2012, que lui a transféré au conseil onusien des droits de l’homme qui tient sa 20e session du 18 juin au 6 juillet à Genève. Les deux ONG françaises ont relevé dans leur exposé les crimes commis par l’état marocain contre les civils sahraouis dans les territoires occupés, notamment les crimes d’exécutions extrajudiciaires et meurtres sous la torture, dévoilant l’exemple du meurtre du jeune Sahraoui, Saïd Dambar, qui a été tué par balle entre les yeux et de sang-froid par un policier marocain le 21 décembre 2010 à El-Aaiun, capitale occupée du Sahara occidental, et qui a été maintenu dans une morgue sans enterrement pendant 18 mois, car les autorités marocaines refusaient et refusent toujours de faire une autopsie sur le corps pour établir les faits et les responsabilités de ses services dans le meurtre. Tout en considérant “le comportement des autorités marocaines hautement condamnable”, les deux ONG ont invité le rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires d'examiner soigneusement ce cas, et bien d’autres qui ont été reconnus par l’état marocain dans un rapport du Conseil consultatif marocain des droits de l'homme, notamment les cas de plus de 350 civils sahraouis exécutés par l'état marocain sans aucun procès entre 1975 et 1991. Les ONG ont en plus estimé que “les violations commises contre le droit à la vie et la sécurité physique des civils sahraouis ont été souvent rapportées par les organisations sahraouies des droits de l'homme. Ces ONG ne peuvent pas rendre compte ou enquêter efficacement sur ces crimes et abus, car les autorités marocaines leur refusent tout enregistrement légal et ciblent les défenseurs des droits humains sahraouis”. Pour cela, France Libertés et le MRAP estiment que “la protection et le respect des droits de l'homme dans le territoire non autonome du Sahara occidental fait cruellement défaut et se joignent aux autres organisations internationales de défense des droits de l’homme ainsi qu’aux gouvernements pour demander la constitution d'un bureau de surveillance du Haut-Commissariat aux droits de l’homme dans cette région qui relève de l'autorité de l'ONU, étant toujours à l'ordre du jour des Nations unies concernant la décolonisation”. Les deux ONG n’ont jamais cessé de faire appel au Conseil onusien des droits de l’homme et à l’ONU en général de faire respecter la loi internationale au Sahara occidental, estimant dans plusieurs interventions orales et écrites devant les plénières du Conseil à Genève que la non-application du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance reste la principale violation des droits de l’homme dans la dernière colonie en Afrique.


M. L.

 

Commentaires 

 
#10 NAJMAWAHILAL 07-07-2012 13:23
Citation en provenance du commentaire précédent de alami:
à azgf25 ou albi25,c'est sure que tu es du polisario,toute s tes interventions ne concernent que le Sahara ou le Maroc,tu ne commentes que très peu les problèmes en Algérie,et c'est sure que tu en veux aux marocains pour d'autres raisons que le Sahara.alors si tu tiens beaucoup à indépendance du Sahara,retourne dans les camps de tindouf chez tes frères sahraouis et prend les armes, au lieu de rester vivre chez les français qui ont massacré 1.5million d’algérien ,un peu d'orgueil et de nif.

ce que vous ignorez c'est que les Sahraouis ne veulent pas être "sujets" monarchiques mais citoyens républicains libres ; pourquoi les forcez-vous à s'agenouiller et à faire le baise main ? c'est de la dictature
respectez les droits de l'Homme svp
 
 
#9 alami 07-07-2012 12:20
à azgf25 ou albi25,c'est sure que tu es du polisario,toute s tes interventions ne concernent que le Sahara ou le Maroc,tu ne commentes que très peu les problèmes en Algérie,et c'est sure que tu en veux aux marocains pour d'autres raisons que le Sahara.alors si tu tiens beaucoup à indépendance du Sahara,retourne dans les camps de tindouf chez tes frères sahraouis et prend les armes, au lieu de rester vivre chez les français qui ont massacré 1.5million d’algérien ,un peu d'orgueil et de nif.
 
 
#8 azgf25 07-07-2012 10:52
et je poursuit ,et comme le dis si bien mon cher compatriote méditerranéen et j'abonde dans son analyse ,ils les font berné par ce conflit que le makhzen fais durer spécialement pour les soumettre un peu plus,et ils joue le jeux,quel peuple ,hormis quelque uns ,et en grande majorité c leur cupidité et cette jalousie vis a vis de nous qui les fais réagirent sur cette tribune.des petits qui veulent jouer dans la cour des grands,et meme avec le soutien des sionistes ils n'arrivent pas,ah par contre lorsque il s'agit de se victimiser ils ont un savoir faire je ne vous dis pas.wakha khaoua ,un coup on es méchant et un autre lorsque ils s'agit de leurs intéret ,et pourquoi cette frontiere est fermé jusqu'a une fois mobiliser des stupides qu'ils ont ramener a djouz bghal ,et mégaphone aux mains pour nous harceler et oui ceci c bien passer ,et ils oublient tout leurs trahision sur des siecles.un peuple qui acceptent la servitude le restera a jamais.
 
 
#7 Mediterranéen 07-07-2012 10:37
[quote name="Yassine"]Ce n'est pas l'Algérie qui retient les réfugiés à Tindouf et tout le monde peut visiter ce camps. Arrêtez vos mensonges et proternez devant votre dieu-roi, Pourquoi vous n'avez pas été colonisé cette terre pendant que les espagnols étaient sur place? non il fallait monter la bonne image de votre royaume!!! et les sahraouis sont vos parasites. Ce sont les échos des aboiements sur la Palestine qu'on entend ici.
 
 
#6 azgf25 07-07-2012 10:37
comment ,moumed et son consort yassine,osent-ils intervenir sur liberté ,et on les publient ,preuve qu'on es leurs seigneurs.hesa cher compatriote ne fais pas attention a ces deux la,ces des 007 de sa majesté le commandeur des croyants ,franchement ils sont mesquins pour ne pas dire masaquine du moment que mesquin viens de l'arabe et il dis presque la meme chose,et pour une fois qu'une association française les dénigrent ils se révoltent,et ils oublient que c'est eux avec leur lobby maroc-sioniste que la majorité des associations des drois t de l'homme les soutiennent pour ,tu sais hesa pourquoi pas les petrodinars comme prétend cet inculte ,mais viens chez moi fais ce que tu veux mais soutiennent ma cause injuste,preuve qu'ils ont tous des ryads.
 
 
#5 Yassine 05-07-2012 20:22
Et le cas de Grève de la faim de Mustapha Salma
les ONG qui interpellent le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés
Le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, a été saisi par une ONG du cas de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, qui a entamé, mardi à Nouakchott, une grève de la faim en signe de protestation contre son éloignement, depuis bientôt plus d'une année et demi, de sa famille qui vit dans les camps de Tindouf. et vous osez donner des lecons au Maroc, heureusement le ridicule ne tue pas hélas
 
 
#4 Mediterranéen 05-07-2012 20:15
[quote name="moumed"]Les réfugiés des camps de Tindouf sont là parce qu’ils ont été chassés par l’occupant actuel, même pendant l'occupation espagnol, ils ne se sont pas fait chasser.
Vous parlez de propagande, c’est plutôt celle du maroc dont il faut parler. L’Algérie ne demande rien et n’attend rien, vous pouvez vénérez vos rois, ils vous ont trouvé d’autres préoccupations plutôt que de régler vos vrais problèmes (ha, j’oubliais que c’est un paradis terrestre et que toute l’humanité veut vivre chez vous), ce sont vos dieux, vous réagissez exactement pareil que les sionistes, c’est leur ombre dans le Maghreb. Réjouissez-vous de l’oppression que vous commettez et plaigniez-vous que vous subissez des injustes effroyables des sahraouis, ils sont chez vous et c’est des envahisseurs. Il est aisé pour vous de trouver des responsables aux tragédies que vous seul commettez.
 
 
#3 moumed 05-07-2012 10:33
France Liberté devrait plutot s'occuper des droits humains dans les camps de Tindouf encerclés par les milices polisariennes et l'armée algerienne .Cet ONG semble avoir vite oublié le rapport fait du temps de madame Mitterand sur le detournement de l'aide internationale et l'enrichissement , par ce biais, du dictateur le plus capés en Afrique le sieur Mohamed Abdelaziz et sa bande.
Quant au MRAP , il a assez de boulot en France pour servir de caisse de resonnance à la propagande et aux petrodinars de la junte d'Alger.
 
 
#2 karimagha71 04-07-2012 16:20
C'est comme si on disait aux colonialistes marocains: vous pouvez toujours occuper ce territoire qui n'est pas le vôtre à condition de respecter les droits de l'homme mais vus sous le prisme des ONG occidentales, notamment françaises. Que ces ONG fassent plutôt pression sur leur gouvernement pour qu'arrête son soutien inconditionnel au Maroc et à sa politique expansionniste . Que ces ONG et les autres poussent le Maroc à libérer son vrai territoire occupé, lui, par l'Espagne. Ce sera mieux pour tout le monde...
 
 
#1 Hésa 04-07-2012 15:19
Ce n'est pas un bureau de surveillance des droits de l'homme comme France libertés le suggère, c'est tout simplememt que les marocains font la malle ! et que les Sahraouis reprennent leurs destins dans leurs propres mains , sans être tributaire de personne , et surtout pas les Marocains , c'est tout de même drôle que les Marocains qui ont sur leur propre territoire des poches occupées par l'Espagne non rien fait pour les récupérer , leur dernière aventure c'était l'ïle de Laïla qu'ils appelent s'est soldée par un échec , ils se sont fait virrés par les Espagnols , c'était un camouflet pour le maroc . Que peut être un jour les Sahraouis se révolteraient pour chasser les intrus!
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos