Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Nigeria : quatorze lycéennes échappent à leurs ravisseurs du groupe Boko Haram  Les quatre journalistes français enlevés en Syrie libérés après huit mois de captivité  Football: Le match amical international entre l'équipe algérienne de football et son homologue arménienne, a été maintenu au stade de Sion (Suisse) le samedi 31 mai (APS) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
International Samedi, 28 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Immigration en France

François Hollande révise la copie de son prédécesseur

Par : Djamel Bouatta

Son qualificatif de "Sarko de la gauche" serait-il surfait ? Le ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls, est en train de revenir sur les mesures de son prédécesseur, Claude Guéant.

Le soldat anti-immigré et islamophobe de Nicolas Sarkozy vient, par ailleurs, de critiquer vertement le gouvernement socialiste dont les annulations en matière d’immigration de ce qui a été fait sous la présidence de Sarkozy sont de nature à porter "gravement atteinte à la cohésion sociale". Guéant qui n’a même pas pu récolter un siège de député pour services rendus a toujours l’esprit lepéniste. à sa prise de fonctions, l’Espagnol qui a opté pour la nationalité française à l’âge de vingt ans, après son immersion dans le PS, avait commencé par faire le grand ménage dans la police. Le premier flic de la France socialiste a également interdit les délits de faciès, ces contrôles systématiques et humiliants de têtes brunes, dont la police s’était fait une spécialité durant le quinquennat Sarkozy.
Auparavant, il devait abroger la circulaire Guéant renvoyant manu militari les étudiants maghrébins dans leur pays, leurs études en France achevées. Les employeurs français ont applaudi à l’abrogation qui pénalisait leurs entreprises et laboratoires de recherche. Valls poursuit le détricotage des lois et circulaires anti-immigrés, cheval de bataille du lepénisme et de l’UMP, version Sarkozy et Copé. Bien sûr, ce ne sont pas toutes les lois de l’immigration qui seront remise en cause, des points communs existant entre l’immigration sous Hollande et sous Sarkozy. Certaines annonces du ministre de l'Intérieur tranchent avec la politique de Nicolas Sarkozy. Première parmi elles, au grand soulagement des associations de défense des droits des étrangers, la fin de la présence de familles avec enfants dans les centres de rétention appliquée sous Sarkozy et qui a valu à la France une condamnation de la part du Parlement européen. Autres changements annoncés : la création d’un titre de séjour intermédiaire de trois ans, la fin du "délit de solidarité" visant les particuliers venant en aide aux immigrés en situation irrégulière, l’inversion de la tendance à la baisse des naturalisations et le raccourcissement du délai de traitement pour les demandeurs d’asile. Pour les naturalisations, Valls entend clarifier et uniformiser leurs critères, pour, entre autres, mettre fin aux files d’attente interminables et humiliantes devant les préfectures. Le nouveau président français avait promis une nouvelle manière d’appréhender la question de l’immigration. Un changement dans l’esprit salué par les associations de défense des immigrés et des droits de l’homme qui attendent des actes qui montrent que "l’immigration est une chance pour la France".
Par contre, ces associations sont restées sur leur faim pour le fait que l’immigration, notamment le droit d’asile et les naturalisations, sont toujours dévolus au ministère de l’Intérieur plutôt que de la Justice, un choix hérité du quinquennat de Sarkozy. L’autre regret, prévisible au vu de l’image de fermeté en matière de sécurité de Manuel Valls qui lui a valu le surnom de "Sarko de la gauche". Sur le nombre de reconduites à la frontière, le ministre est en effet resté évasif, indiquant seulement, dans la présentation des grands axes de la politique migratoire de François Hollande et qu'il allait mettre en œuvre devant la commission des lois du Sénat, qu’il n’y aurait plus d’objectif chiffré. Manuel Valls est par contre très favorable aux naturalisations, lui-même français par naturalisation, il a affirmé revenir sur les critères introduits "subrepticement" par son prédécesseur Claude Guéant, relevant leur chute libre de 30% entre 2010 et 2011. "Cette chute résulte d'une politique délibérée d'exclure de la nationalité des gens méritants et ne posant aucune difficulté", a accusé le socialiste, tout en estimant que le "défi de l'immigration sera relevé si la naturalisation n'est plus vécue, ou perçue, comme la fin d'un parcours du combattant, mais comme l'issue d'un processus d'intégration qui a sa part d'exigences".


D. B

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 19 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos