Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

A trois jours du 1er tour de la présidentielle française

Fusillade à Paris: un policier tué et deux blessés graves

©D.R.

Un policier a été tué et deux autres grièvement blessés par balles sur les Champs-Elysées, à Paris (France), ce jeudi 20 avril, à 20 h 50 (heure locale, GMT+2). Selon les médias français, l'agresseur a été abattu par des policiers. Moins de trois heures après l'attaque, le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" a revendiqué l'attentat, via son agence de propagande.

Selon des témoins cités par plusieurs médias français une voiture s'est portée à la hauteur d'un car de policiers en faction sur l'avenue et un homme en est sorti pour ouvrir le feu avec un fusil d'assaut sur les fonctionnaires de police. Il a ensuite poursuivi d'autres agents. Un policier a été tué et deux autres ont grièvement blessés. Une passante a également été touchée, a indiqué François Hollande, le chef de l'Etat français, lors de son intervention télévisée dans la soirée de jeudi. Il a d'ailleurs annoncé la tenue, vendredi matin, d'un Conseil de défense pour faire le point sur cette attaque armée. D'autres médias ont précisé que le tireur est un homme connu des services de police et a été condamné, il y a quelques années, pour assassinat. 

Rédaction Numérique de "Liberté"

@JournaLiberteDZ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 21/04/2017 à 14h23

Dans tous les pays du monde, il y a des morts chaque jour. Cet assassin avait un compte à régler depuis très longtemps si bien qu'il s'est servi de la religion pour faire croire qu'il était un combattant voulant tuer des catholiques alors qu'en réalité, il avait un vieux contentieux. Beaucoup se servent de la religion quand ils ont raté leurs vies en passant à l'acte croyant ainsi mourir au paradis alors que durant leurs vies, ils n'étaient que de la pire espèce.

Commentaires
1 réactions