Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Sécurité alimentaire en Afrique

Guinée : Conakry abrite une réunion sous-régionale

La capitale guinéenne Conakry abrite depuis mardi, une réunion sous-régionale de 72 heures axée sur la sécurité alimentaire et les perspectives agricoles en Afrique de l'Ouest et au Sahel. Les participants à la réunion sont venus de 17 pays africains, dont les pays du Sahel, confrontés à un problème de sécurité alimentaire et au changement climatique dû aux phénomènes environnementaux et à l'effet de l'homme sur la nature.
Ces pays comptent ainsi développer une synergie d'action dans le domaine agropastoral pour faire face à la menace de l'insécurité alimentaire et à la famine qui quête les États fragiles. Pour Adoum Djimé, secrétaire permanent du Comité inter-état de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), il s'agit d'avoir un dispositif important de collecte et d'analyse des données et d'alerte nécessaire pour avertir les partenaires et les populations sur les mécanismes agricoles en fonction des périodes données.
Toute chose qui permettra également d'éviter des catastrophes qui arrivent dans certains pays ouest-africains en indiquant à la population les endroits à ne pas habiter surtout lors de la grande saison des pluies.
Les résultats des travaux de la réunion technique agropastorale de Conakry seront formulés pour aider les gouvernements à comprendre mieux les perspectives agricoles et les mesures à entreprendre afin de mettre hors de danger la vie des citoyens africains.
Pour sa part, le ministre guinéen de l'Élevage et de la Production animale Mohamed Tall a estimé que c'est une réunion importante qui permettra aux États membres de corriger les insuffisances constatées dans la mise en œuvre des politiques agricoles. Crée en 1972, le CILSS a été l'organisation sous-régionale la plus représentative qui s'occupe des questions liées à l'agriculture, à l'élevage et aux autres secteurs du monde rural. La Guinée a rejoint l'organisation en 2011.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER