Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Hirak du Rif

Imposante marche de soutien à Bruxelles

À l’appel des activistes rifains installés en Europe, la ville de Bruxelles a été le théâtre, dimanche après-midi, d’une imposante marche de soutien au Hirak du Rif, a rapporté hier le site d’informations marocains “rifonline”. Des vidéos et des photos de ce rassemblement ont aussi fait le tour des réseaux sociaux qui ont beaucoup contribué à médiatiser la cause des habitants de cette région marginalisée au-delà des frontières du pays.
Ainsi, cette nouvelle grande marche en Europe, préparée de longue date par les organisateurs, a rassemblé des milliers de participants pour dénoncer les arrestations arbitraires par les autorités marocaines des leaders du mouvement de contestation pacifique dans la région du Rif.
Ces derniers, venus de nombreuses villes européennes, se sont rejoints sur l’avenue Stalingrad de la capitale belge à 14h00 pour former un grand cortège humain jusqu’au siège du parlement bruxellois. Lors de ce grand rassemblement, les manifestants ont scandé les slogans habituels, notamment “la satisfaction des revendications du Hirak et la libération des détenus”, dont le leader du mouvement Nasser Zefzafi, arrêté le 28 mai dernier et accusé de haute trahison, sous prétexte qu’il sert des intérêts étrangers et qu’il aurait même reçu des financements extérieurs pour cela. À la fin de la manifestation, une lettre a été remise par des représentants des manifestants au parlement bruxellois.
Par ailleurs, la même source a indiqué que la prochaine manifestation de ce genre sera organisée le 21 septembre à Genève, en Suisse, devant le siège des droits de l’homme de l’ONU, où plusieurs rassemblements ont déjà eu lieu les trois derniers mois. La répression par Rabat de ce mouvement de contestation pacifique et l’emprisonnement de près d’une centaine de ses meneurs, dont certains ont été condamnés à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison, n’a pas réussi à étouffer le Hirak du Rif. La diaspora rifaine en Europe vient à la rescousse à travers un soutien à ce mouvement contestataire, dont le but est de demander que la région bénéficie d’un développement similaire à celui dont ont bénéficié d’autres régions du Maroc.

Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER