Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
International Mardi, 20 Novembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Relations Algérie-Maroc

Le débat biaisé de Médi 1 TV

Par : Mohamed-Chérif LACHICHI

“Haro sur l’Algérie !” tel aurait dû être le titre de l’émission consacrée dimanche soir par la chaine marocaine Médi 1 Tv aux relations entre l’Algérie et le Maroc. Le  thème du “débat” devait porter à l’origine sur l’analyse des modèles de société, de développement économique et de gestion des problèmes de sécurité avant qu’il ne se termine en un véritable réquisitoire contre l’Algérie. Les invités triés sur le volet devaient s’attaquer initialement  à la question du jour à savoir “quel modèle pour la construction du Maghreb ?” Mais très vite le débat a tourné vers la critique du pays voisin. Les arguments ont vite cédé le pas aux jugements moraux. Pour  Mohamed El-Yazghi, ancien ministre et ancien secrétaire général de l’USFP “le Maroc a connu le pluralisme au moment où Franco régnait en Espagne, Salazar au Portugal et Boumediene en Algérie”. L’ancien opposant à Hassan II concèdera tout de même que le parti Unique “interdit”, d’après la Constitution marocaine, existait dans le royaume chérifien sous la forme d’un ministère de l’Intérieur dirigé alors par le tout puissant, Driss Basri. Quant à Abdelkrim Benatiq, secrétaire général du Parti des Travailleurs, ce dernier estimera sans citer de chiffres que les échanges économiques entre les deux pays profitaient davantage à l’Algérie. Pour Tajeddine El-Houssaïni, avocat et professeur des relations internationales à l'Université Mohammed V de Rabat “le pouvoir en Algérie doit penser à l'intérêt de son peuple et faire preuve de moins de chauvinisme”. Interrogé à partir d’Alger, Karim Tabbou, ancien Premier secrétaire du FFS et actuellement à la tête de l’Union démocratique et sociale, a appelé de tous ses vœux le retour à l’esprit de la Conférence de Tanger qui avait constitué  la première étape de l’édification maghrébine. Invité-surprise à ce débat, Sadou Diallo, le maire de Gao, a accusé directement l’Algérie d’armer les groupes terroristes au Nord du Mali. Pour lui, “les touareg ne sont pas des rebelles”. Ce sont plutôt les Sahraouis qui sont des terroristes. Les prises de position concernant l’Algérie étaient pour le moins tranchées et ont frisé parfois  le ridicule. Il faut dire que les voix dissidentes étaient plutôt rares lors de cette soirée. Seul Atmane Tazaghart, journaliste algérien actuellement rédacteur en chef à France 24, qu’on ne peut taxer de complaisance envers le régime d’Alger, a mis par moment les pendules presque à l’heure. En effet, il a trouvé loufoque cette accusation qui consiste à présenter l’Algérie comme principal fauteur de troubles dans le Sahel. “C’est la France qui a armé Al-Qaïda”, a-t-il déclaré sans ambages. S’agissant de l’impératif de l’intégration régionale, réitérée dernièrement par Hillary Clinton à Alger, Tazaghart a prévenu que les Etats-Unis ne voyaient aucunement dans les pays du Maghreb des peuples frères mais uniquement des marchés. De par son contenu et le choix de ses invités, l’émission s’est vite fourvoyée dans une attaque en règle contre l’Algérie. Une de plus !


M C L

 

Commentaires 

 
#14 lemri 26-05-2013 13:29
je n'est pas vu ce "débat" mais rien d'étonnant ces arabo-khorotos sont incapables de mener un débat constructif d'un niveau respectable.
ils sont à peine capables de transformer un débat en réglement de compte ou en batailles rangées stériles et ridicules.
Le makhzen haineux s' 'en est félicité de telles attaques contre l'algerie (l'arbre qui cache la foret).
Il y ades gens qui veulent "construire" le maghreb par des insultes.
De toute façon un maghreb arabo-islamiste personne n'en veut (hormis les arabo-sionistes racistes qui espèrent y arriver sous couvert de mama la france).
Construisons plutôt TAMAZGHA qui répond mieux aux aspirations et au réalité nord africaines.
 
 
#13 chib chibaoui 12-01-2013 16:05
A force de lire les commentaires de ces maroCONS qui ne font porter les problemes du bordel à ciel ouvert que sur le dos des autres, je me fais une idée tres prcises sur ces gens là: ils me rappellent les discutions de femmes de ménages .
 
 
#12 marocain 08-12-2012 01:09
"Le temps est père de la vérité" !!! li 3endou darra dial khayr f 9albou lah ikemelih f 3amal dialou ou li 3endou darra dial charr f 9albou lah ihddih !! Même si je suis contre cette anémosité qui existe entre nos deux peuples, j'ai l'intime conviction que actuellement chaque pays devrait suivre sa propre voie . C"est vital pour nos deux peuples .
PS : ça me fait marrer (sans le moindre mépris ou d'hypocrisie !! je n'ai que faire de se moquer de mes frères) quand vous parlez du mekhzen . Ce concept est en voie de disparition au maroc !!
 
 
#11 omt 01-12-2012 16:21
Citation en provenance du commentaire précédent de Zohri:
le Maroc,à part l'Algérie,n'a pas de voisin. au nord Ceuta et Melila occupée,à l'est l'Atlantique au sud la RASD.commentaire d'un "journaliste" marocain:"la voiture marocaine s'est brillament classée 2ème tandis que la voiture algérienne s'est difficilement classée 1ère !" sans commentaire.Casaouis:libére z le CAFC (cercle amical des français de Casa)).plusieurs hectares ,en plein centre de Casa ,interdit aux Marocains.les français le surnomme "le dernier carré des blanc" ! ,Le chameau oublie sa bosse.....

viva algeria
 
 
#10 Gotni 24-11-2012 14:30
L'hopital qui se moque de la charité et voilà maintenant que nos frères marocains intellos et enciens resistants du makhzen qui viennent nous donnes des conseils afain de developer notre économie en se découvrant subitement démocrates et libres penseurs. Cela me fait penser a la fable du corbeau et du renard don la moral et tous flatteurs vie au dépens de celui qui l'ecoute
 
 
#9 Zohri 23-11-2012 12:08
le Maroc,à part l'Algérie,n'a pas de voisin. au nord Ceuta et Melila occupée,à l'est l'Atlantique au sud la RASD.commentaire d'un "journaliste" marocain:"la voiture marocaine s'est brillament classée 2ème tandis que la voiture algérienne s'est difficilement classée 1ère !" sans commentaire.Casaouis:libére z le CAFC (cercle amical des français de Casa)).plusieurs hectares ,en plein centre de Casa ,interdit aux Marocains.les français le surnomme "le dernier carré des blanc" ! ,Le chameau oublie sa bosse.....
 
 
#8 Battuta 22-11-2012 00:08
Je suis Amazigh marocain très déçu par cette émission.

Je m'attendait à débat de fond avec des invités des côtés opposés avec des thèses, anti-thèses & synthèses..
On s'est retrouvé avec une émission à charge contre l'Algérie et le gouvernement algérien comme si le Maroc était un ange.

La seule intervention qui avait un peu relevé le débat ce fut celle du FFS par téléphone.
Cette chaîne est devenue une chaîne de télé réalité & de faits divers sans plus.

ça serait bien que Nesma organisera une émission avec le même titre ça sera certainement plus objectif.

Salutation à tout les Amazighs du Maghreb.
 
 
#7 tz27 20-11-2012 20:30
"Seul Atmane Tazaghart, journaliste algérien actuellement rédacteur en chef à France 24, qu’on ne peut taxer de complaisance envers le régime d’Alger, a mis par moment les pendules presque à l’heure."

CE JOURNALISTE A EFFECTIVEMENT ESSAYE D'ETRE PROCHE DU PROFESSIONNALIS ME MAIS IL A CERTAINEMENT MANQUE DE COURAGE. A MOINS QU'IL N'AIT ETE INVITE A LA MAMOUNIA ET BRIEFFE.
 
 
#6 bylka 27 20-11-2012 19:41
couper les relation diplomatique avec ce pays nous ferat que du bien a nous et a notre économie .la fermeture de notre frontiere leurs coute plusieurs milliard de dollard par ans .et laisser les aboyer vive l'algerie .
 
 
#5 wrangel 20-11-2012 19:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Marocain à part:
Le royaume des mille et une putes ne rate aucune occasion pour dénigrer l'Algérie. Je suis Marocain, et je sais de quoi je parle. J'ai suivi cette émission RIDICULE, où les proxénètes du Makhzen se faisaient plaisir entre eux. Mais, ce que je n'ai pas compris, c'est la présence de ce soi-disant Algérien, journaliste à France 24 (la chaîne de la propagande française). Ce type doit s'expliquer devant les Algériens. Sans doute il a été invité à Tanger aux frais du contribuable marocain, et on lui a donné de l'argent, du kit, et offert des putes.

MAROCAIN????? TOI????? ENCORE FAUDRAIT IL QUE TU CONNAISSES TON PERE...
 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos