Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Après un calme relatif

Le Rif à nouveau secoué par les manifestations

 Malgré le black-out imposé aux médias marocains quant à la couverture du Hirak du Rif, les réseaux sociaux demeurent les seules sources d’informations sur ces événements. Après les manifestations, qui ont eu lieu dans le Rif le soir du 1er septembre, premier jour de l’Aïd El-Adha, les activistes du Hirak ont de nouveau manifesté dans plusieurs villes de la région dimanche après-midi et en soirée. Les arrestations opérées par les forces de sécurité marocaines n’ont pas découragé les manifestants, qui ont affiché leur soutien aux détenus du Hirak, lesquels ont réaffirmé leur engagement pour la cause en observant une grève de la faim le premier jour de l’Aïd. Dimanche, les manifestations ont été enregistrées notamment à Imzouren, selon les informations de la page Facebook “alhoceimasofficiel”, qui a fait état de nombreuses arrestations. Hier, un sit-in a été observé devant le tribunal d’Al-Hoceima pour réclamer la libération de Mohcine al-Allaoui, condamné à une peine de 20 ans de prison, ainsi que celle de l’ensemble des détenus du Hirak du Rif. Par ailleurs, l’icône de ce mouvement de contestation rifaine, l’artiste Siliya Ziani a protesté avant-hier jusqu’à minuit devant le bâtiment du gouvernorat d’Al-Hoceima pour contester l’interdiction de sortie du territoire marocain qui lui est imposée par les autorités marocaines.


Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER