Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

référendum d’indépendance interdit par Madrid

Les Catalans décidés à aller jusqu’au bout

Carles Puigdemont, président de la Généralité de Catalogne. ©D. R.

En soutien au référendum d’indépendance de la Catalogne, interdit par la Cour constitutionnelle de Madrid, des centaines de tracteurs sont arrivés hier à Barcelone sur initiative de l’Union des paysans espagnols.

La tension est monté hier d’un cran en Espagne, où les indépendantistes catalans ont décidé d’aller jusqu’au bout de leur volonté d’indépendance, lors d’un référendum prévu pour demain le 1er octobre, malgré son interdiction par les autorités espagnoles, sur fonds d’arrestations et de saisies des bulletins de votes imprimés à l’occasion.
“Finalement il y aura 2 315 bureaux de vote (sur les 2 700 installés lors des élections régionales de 2015, ndlr)”, dont 207 à Barcelone, a assuré hier le porte-parole du gouvernement régional catalan, Jordi Turull, lors d’un point de presse tenu l’après-midi.
Les comités de défense du référendum, nés ces derniers jours, ont appelés la population catalane à occuper les écoles devant servir de bureaux de vote et à y passer le nuit d’hier jusqu’à dimanche, afin d’empêcher la police espagnole de les fermer, a rapporté la presse locale. “L'objectif est de les empêcher d'être scellés par les forces de police, selon les ordres de la Haute Cour de justice de Catalogne”, a rapporté El Mundo. “L'idée est de faire des activités depuis vendredi après-midi dans les centres pour les empêcher de fermer”, ont expliqué les membres du comité à la congrégation, a ajouté le quotidien madrilène. Parallèlement, la police a multiplié les saisies d’urnes et de bulletins de vote à travers la Catalogne, a indiqué Madrid. Jeudi, la Garde civile a saisi
2,5 millions de bulletins de vote et quatre millions d'enveloppes dans un entrepôt à Igualada, à proximité de Barcelone, a rapporté l’AFP.
Mais hier, les hauts responsables catalans ont dévoilé l’urne qui devrait servir au vote. L’urne est fabriquée par la société chinoise Smart Dragon qui vend ses produits sur la plateforme de vente ligne Ali Baba, a rapporté de son côté El Pais. Déterminé à arracher leur indépendance, les Catalans ont poursuivi leur mobilisation jeudi avec une grandiose marche des étudiants qui a rassemblé plus de 80 000 personnes, selon les organisateurs. “Nous voterons ! Indépendance !”, ont scandé les manifestants, ont rapporté les agences de presse. Hier après-midi, au moins 400 tracteurs sont arrivés à Barcelone, sur appel de l’“Unió de Pagesos” qui a expliqué son action par le besoin de “défendre la démocratie et la liberté, après l'arrestation de responsables politiques de la Generalitat (gouvernement régional) et la violation des droits civils (en Catalogne, ndlr)”, lit-on encore sur la presse locale.
Pour rappel, le gouvernement du conservateur Mariano Rajoy et la justice sont décidés à interdire ce référendum, en mobilisant entre autres plus de 10 000 policiers et gardes civils, en renfort à ceux qui sont déjà dans la province de Catalogne.
Deux experts de l'ONU ont demandé à Madrid de faire preuve de prudence. “Indépendamment de la légalité du référendum, les autorités espagnoles ont la responsabilité de respecter des droits essentiels pour les sociétés démocratiques”, ont affirmé à l’AFP David Kaye, rapporteur spécial pour la promotion du droit à la liberté d'opinion et d'expression, et l'expert indépendant Alfred de Zayas.

Lyès Menacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER