Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Ils étaient plus de 700 à manifester à Barcelone pour l’indépendance

Les maires catalans défient l'État espagnol

Manifestation de plus de 700 maires catalans en défi à l'Etat espagnol. ©D. R.

La manifestation des maires en Catalogne vient en réaction à la presse des autorités espagnoles qui ont instruit la justice pour dissuader les élus locaux de poursuivre leur soutien à l’organisation du référendum d’indépendance, prévu pour le 1er octobre.

Au moins 712 maires catalans ont manifesté hier matin à la plaza Sant Jaume de Barcelone pour dénoncer “la persécution politique et judiciaire” dont ils se disent être victimes, en raison de leur soutien à l’organisation du référendum d’indépendance de la Catalogne, ont rapporté les médias locaux.
Cette démonstration de force constitue une réponse au parquet général d’Espagne qui a ordonné aux procureurs de convoquer tous les élus qui soutiennent les indépendantistes catalans. “Nous voterons” et “Indépendance” étaient les slogans criés par les manifestants qui ont été reçus par le chef du gouvernement local, Carles Puigdemont, et le maire de Barcelone Ada Cola, ont indiqué les deux principaux quotidiens espagnols El Mundo et El Pais. “Ne sous-estimez pas la force de la population de la Catalogne”, a encore lancé M.  Puigdemont à l’adresse du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. “Ne sous-estimez pas la force de la démocratie espagnole... L'État de droit fonctionne”, ont affirmé en chœur 712 sur les 948 maires catalans. “Nous ne sommes pas des délinquants”, ont déclaré de nombreux élus, dont Josep  Sole, 74 ans, maire du village de La Maso (300 habitants) adhérent de l'Association des municipalités indépendantistes, a rapporté l’AFP. “Cela fait des années que les Catalans réclament plus de pouvoir, surtout en matière fiscale”, a-t-il expliqué, en défendant “leur droit à voter”, mais aussi la “liberté de réunion”, au lendemain de plusieurs opérations de perquisitions menées par la police espagnole, y compris dans les rédactions de certains journaux régionaux pro-indépendance. Les indépendantistes sont majoritaires au parlement régional depuis 2015. Lors des élections régionales en 2015, les indépendantistes avaient obtenu 47,6% des suffrages, et le camp soutenant le maintien en Espagne 51,28%. En revanche une majorité de Catalans souhaite pouvoir s'exprimer dans un référendum. La maire de gauche de Barcelone, ville de 1,6 million d'habitants où les indépendantistes sont minoritaires, a exprimé hier sa “solidarité” avec les maires pro-référendum en les recevant à l'hôtel de ville. La mairie de Barcelone se garde de s'impliquer directement dans l'organisation du vote, mais a annoncé cette semaine que les Barcelonais pourraient voter le 1er octobre, sans expliquer comment. M. Puigdemont a ensuite affirmé avoir trouvé un accord avec elle. La manifestation d’hier intervient au lendemain de l’appel de M. Puigdemont au gouvernement espagnol pour un dialogue constructif, via une lettre qu’il a également envoyée au roi Philippe VI, a rapporté la presse locale. Depuis la convocation du référendum le 6 septembre, le gouvernement et la justice agissent sur tous les fronts pour l'empêcher.

Lyès Menacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER