Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
International Mardi, 13 Novembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Belgique

Les Marocains déposent une plainte contre l’ambassade de leur pays

Par : Arezki Mokrane

< Deux ressortissants marocains ont déposé une  plainte contre l’ambassade du Maroc à Bruxelles et ses services de sécurité à la suite d’une agression dont ils ont été l’objet, survenue le 4 novembre après-midi, lors d’une marche au rond-point Schuman à Bruxelles. Cette manifestation, qui a réuni quelques centaines de participants (200 selon les opposants, 2 500 selon les organisateurs) a été mise sur pied pour commémorer la “Marche verte” lancée par le roi Hassan II le  6 novembre 1975 dans le but d’annexer le Sahara occidental, territoire à l’époque occupé par l’Espagne. Ce jour-là, vers 14h30, deux Marocains, Mohamed Tsila opposant au régime exilé à Paris, et Tarik El Makni, membre du Mouvement du 20-Févier, se trouvaient précisément dans le quartier européen. L’un prenait des photos alors que l’autre filmait, intrigués par cette manifestation “pour la défense et l’intégrité territoriale du Maroc”. Selon le journal bruxellois le Soir l’ambassade du Maroc avait “largement mobilisé” pour inciter les Marocains à participer à cette marche en précisant que Samira Sitail, l’épouse de l’ambassadeur du Maroc à Bruxelles, avait même poussé au recrutement de manifestants dans les quartiers populaires de la capitale. Quoi qu’il en soit, cinq membres des services de sécurité de l’ambassade ont invectivé ce dimanche-là les deux observateurs de la manifestation et la situation a vite dégénéré : l’un d’entre eux est poussé par derrière et tombe à terre alors que l’autre voit sa caméra jetée à quatre mètres de l’incident. Les victimes ont déposé plainte. “Il y a des témoins et nous avons des images concernant l’un des agents” de sécurité, expose Tarik El Makni, qui ajoute que le “message est clair : il fallait nous empêcher d’observer et de filmer la manifestation”, mais “au-delà de la brutalité de la méthode, tout ça témoigne de la nervosité du régime sur le dossier du Sahara. Un régime aux abois, qui n’accepte pas la contestation, qui continue à contrôler et à emprisonner. Notre agression s’est produite à Bruxelles, dans la capitale de l’Europe. Qu’auraient-ils fait si cela se passait à Casablanca ou Rabat ?”,  questionne encore El Makni.


A M

 

Commentaires 

 
#3 MOUSTACHE 16-11-2012 19:00
Citation en provenance du commentaire précédent de najmawahilal:
le régime colonial marocain s'embourbe dans sa dictature , c'est la face cachée du miroir
les opposants marocains sont muselés, emprisonnés, tabassés, assassinés ,
imaginez alors ce que subissent les Sahraouis qui réclament leur Liberté.
rappelez vous comment cette monarchie féodale a traité Ben Barka, la famille Oufkir sans oublier les opposants politiques disparus dans les prisons de cette féodalité obsolète
on a de la chance de ne pas être des sujets marocains mais des citoyens républicains
vive la Liberté

sa sens echita payante
 
 
#2 najmawahilal 15-11-2012 19:27
le régime colonial marocain s'embourbe dans sa dictature , c'est la face cachée du miroir
les opposants marocains sont muselés, emprisonnés, tabassés, assassinés ,
imaginez alors ce que subissent les Sahraouis qui réclament leur Liberté.
rappelez vous comment cette monarchie féodale a traité Ben Barka, la famille Oufkir sans oublier les opposants politiques disparus dans les prisons de cette féodalité obsolète
on a de la chance de ne pas être des sujets marocains mais des citoyens républicains
vive la Liberté
 
 
#1 Hésa 14-11-2012 18:01
Les Arabes ne se soucient pas de se faire ridiculiser, vis à vis du monde , c'est tout à fait stupide de se comporter comme des malfaiteurs dans une ville comme Bruxelles, où les journalistes du monde entier s'y trouvent ! Les Marocains auraient dû les laisser faire,à moins qu'ils prennent les autres pour des idiots, ce qui prouve qu'ils n'ont pas encore compris ce que c'est la démocratie, d'ailleurs ils ne sont pas les seuls , dommage les Arabes ne se sentent pas concernés , ils vivent comme le calendrier musulman pas en 2012 plusieurs siecles en arrière...
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos