Séisme-Alger: 6 morts et 420 personnes légèrement blessées (ministère) Deux secousses telluriques ont frappé Alger ce vendredi. La première, à 5h11, d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle de Richter. La seconde, à 5h26, était d'une intensité de 4,6.600 lance-flammes, 45 bombes lacrymogènes, 40 tasers, 17 fumigènes et 03 barres de fer, ont été saisis suite à l’interception, dimanche,de deux véhicules par la police judiciaire de Rouiba (DGSN)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
International Dimanche, 24 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Des armes en provenance de Libye découvertes dans l'extrême sud du pays

Menaces sur la sécurité de la Tunisie

Par : Merzak Tigrine

Après la destruction mercredi dernier de trois camions transportant des armes en plein désert de Tataouine, l’armée tunisienne a découvert, lors d’une opération de ratissage,  des armes et des équipements de transmission à Ramada.

La sécurité de la Tunisie est de plus en plus menacée par l’introduction d’armes en provenance de Libye, qui est devenue depuis la chute de Mouammar Kadhafi une plaque tournante de ce genre de trafics.
En cette période où les salafistes ne cessent de faire parler d’eux dans ce pays à travers des actions perturbant l’ordre public, les autorités tunisiennes semblent sur leurs gardes, comme en témoignent ces opérations de l’armée, notamment dans les régions du sud, frontalières avec la Libye.
En effet, poursuivant son opération de ratissage dans les environs de Ramada, où les  militaires tunisiens avaient repéré mercredi la présence de “trois véhicules, deux tentes et un groupe de personnes armées”, l’armée tunisienne a découvert des armes et des équipements de transmission, a indiqué vendredi un communiqué du ministère tunisien de la Défense.
Selon la même source, il a été découvert des armes de type Hawn, deux mitrailleuses, deux lance-missiles portatifs et trois lance-roquettes RPJ, des quantités de munitions, des équipements de transmission et un GPS, lors d'une opération de ratissage et d'inspection des débris des trois camions détruits jeudi à proximité de Remada, dans le gouvernorat de Tataouine. Pour rappel, un raid aérien avait été mené mercredi et jeudi derniers par l'armée à  proximité de Remada après la découverte d'un campement composé de trois véhicules, deux tentes et des personnes armées, précise le ministère tunisien de la Défense.  La même source ajoute que l’opération héliportée des forces spéciales pour encercler la région, qui a été ensuite déclenchée a permis de retrouver les “traces” de six personnes impliquées dans le trafic d’armes. “Lors d'une opération de ratissage, l'armée a découvert les traces de six personnes qui se dirigeaient vers le sud-ouest (direction de l'Algérie, ndlr) et a trouvé deux kalachnikovs, 5 lance-roquettes et des munitions, des moyens de communication GPS”, indique-t-on également. Il aussi précisé que “des documents en langue française pour l'apprentissage de la prière” ont aussi été découverts. Ainsi, le trafic d'armes en provenance de Libye a explosé depuis le conflit qui a fait chuter le colonel Mouammar Kadhafi en août 2011, et le Sud désertique tunisien entre la Libye et l'Algérie constitue un territoire immense et incontrôlable.
En septembre 2011, un accrochage meurtrier faisant entre un et six morts selon les sources, avait opposé l'armée tunisienne à un groupe armé dans le sud du pays, à la frontière avec l'Algérie. Il y a quelques mois, le commandant en chef des forces américaines pour l'Afrique (Africom), le général Carter F. Ham, en visite à Tunis, avait mis en garde contre la menace de groupes terroristes, particulièrement Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et l'accroissement de la contrebande d'armes en Afrique.
Ceci montre que la situation est vraiment sérieuse et pourrait même dégénérer si la vigilance n’est pas de mise.


M T

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 31 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos