Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Conseil de sécurité de l’ONU

Nouveau briefing sur le Sahara occidental

Le Conseil de sécurité prévoit un autre briefing sur le Sahara occidental en octobre pour discuter de la situation dans ce territoire non autonome, alors que l’ONU s’apprête à relancer ses efforts de médiation dès le mois prochain en vue d’une reprise des négociations directes entre le Front Polisario et le Maroc. C’est probablement le nouvel émissaire du SG de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, qui va présenter le compte rendu de ce briefing semestriel, selon l’agenda prévisionnel du Conseil de sécurité. La France, qui préside le Conseil durant ce mois d’octobre, a annoncé son intention d’accorder une attention particulière au dossier sahraoui. Selon le Quai d’Orsay, “la question du Sahara occidental” figure au centre des priorités inscrites à l’agenda du mois prochain. Reste à savoir maintenant dans quel sens agira la France, elle qui est connue pour son soutien à la position marocaine, basée uniquement sur le plan d’autonomie mise sur la table par Rabat face à la revendication indépendantiste du Front Polisario ? Rappelons que l’envoyé personnel du SG de l’ONU, Horst Kohler, s’apprête à se rendre en octobre dans la région dans l’espoir de relancer les négociations à l’arrêt depuis 2012.

Merzak T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER