Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Pour leurs liens présumés avec le putsch de 2016

Turquie : 35 employés municipaux arrêtés à Istanbul

Au moins 35 employés municipaux ont été arrêtés, hier, à Istanbul, pour liens supposés avec le putsch manqué de juillet 2016, et 77 autres sont recherchés, a rapporté l'agence de presse Anadolu. Des mandats d'arrêt ont été émis à l'encontre de 112 employés municipaux passés ou actuels, dont 35 au moins ont été arrêtés. Ils sont poursuivis pour liens présumés avec la mouvance de Fethullah Gülen, un prédicateur accusé par Ankara d'avoir fomenté la tentative de coup d'État du 15 juillet 2016. Ils sont, notamment, soupçonnés d'avoir utilisé l'application d'une messagerie cryptée, qu'Ankara considère comme l'outil de communication privilégié des putschistes, explique Anadolu. Ces arrestations surviennent moins de deux semaines après la démission du maire d'Istanbul Kadir Topbas, après 13 années de mandat sous les couleurs du parti au pouvoir, l'AKP. Les autorités turques ont également émis, hier, des mandats d'arrêt contre 116 employés préalablement limogés du ministère de l'Éducation nationale, 5 autres encore en poste, et 21 anciens employés du ministère de la Jeunesse et des Sports, également soupçonnés de liens avec le putsch manqué, selon l'agence. Plus de 50 000 personnes ont été arrêtées et plus de 140 000 limogées ou suspendues dans le cadre des purges engagées après la tentative de coup d'État.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER