Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Mali

Un important chef terroriste au Sahel éliminé

© D. R.

Le Marocain Abou Abderahman al Maghrebi, alias Ali Maychou, considéré comme le numéro deux et leader religieux du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), organisation terroriste liée à Al-Qaïda, a été tué par les forces françaises au Mali début octobre, a annoncé mardi soir à l'AFP la ministre française des Armées, Florence Parly. 

Le terroriste a été tué “dans la nuit du 8 au 9 octobre” sur le sol malien en coordination avec les forces maliennes et un soutien américain, a-t-elle précisé dans l'avion qui la ramenait d'une tournée dans plusieurs pays de la région du Sahel, où quelque 4 500 militaires français sont déployés dans le cadre de l'opération Barkhane.

Ce Marocain était “le deuxième terroriste le plus recherché au Sahel - y compris par les Américains”, a déclaré la ministre dans l'avion qui la ramenait de Gao, au Mali, vers la France.

Il avait rejoint Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) en 2012. Il en était devenu le leader spirituel avant de participer à la fondation du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM) en 2017 avec Iyad ag Ghali, le numéro un de l'organisation dont il était le plus proche fidèle (et qui est en tête de la liste des personnes recherchées).
 

R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER