Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Le président du gouvernement régional l’a annoncé à la télévision

Vers une proclamation unilatérale de l’indépendance catalane

À cinq jours de la tenue du référendum d’indépendance, les Catalans ont menacé d’autoproclamé leur indépendance d’une manière unilatérale, a affirmé le président du gouvernement régional de Catalogne, Carles Puigdemont, dans un entretien à une télévision espagnole. “À l'heure actuelle, le gouvernement de la Catalogne n'envisage pas la possibilité de déclarer son indépendance de façon unilatérale, mais je ne l'exclus pas”, a-t-il tranché dans un entretien qu’il a accordé lundi soir à la chaîne de télévision espagnole La Sexta. Cette option est possible si le référendum d’indépendance, prévu pour le 1er octobre, est empêché par les autorités espagnoles, fermement opposées à son organisation et qui maintiennent une forte pression sur les Catalans, menaçant même d’arrêter leur leader. Des menaces qui ne semblent pas faire peur à Carles Puigdemont qui a réaffirmé lors de cet entretien que “le référendum se tiendra comme prévu”, soulignant que dès que le résultat sera connu, “le gouvernement catalan se réunira, écoutera le parlement et verra quelles décisions prendre”. Samedi, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a appelé les indépendantistes catalans à reconnaître que le référendum d’autodétermination n’aura pas lieu en raison des multiples mesures gouvernementales prises contre l’organisation du scrutin. “Le plus judicieux, le plus raisonnable et le plus démocratique aujourd'hui serait d'arrêter”, avait-il déclaré, en précisant que “les responsables indépendantistes catalans sont responsables de ce qui se passe et ils savent que l'État a le droit d’empêcher le référendum, ils en sont pleinement conscients”. Pour rappel, la Catalogne, qui représente 16% de la population espagnole avec 7,5 millions d'habitants sur 47, contribue à hauteur de 20% au PIB national.


L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER