Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

Interprétation des réves

Courrier & courriel

Sur le chemin…

J’ai rêvé que j’étais parmi une foule qui devait se rendre au cimetière pour enterrer un vieux que je ne connaissais pas. Je vous fais savoir que j’étais accompagné de deux de mes collègues enseignantes comme moi.
Tout en marchant, je ne sais par quel hasard je me suis retrouvée toute seule dans un souterrain entourée de plusieurs petites tombes de petits enfants.
C’est à ce moment-là qu’apparut une femme de très haute taille qui me fredonna quelques paroles que je ne comprenais pas et je n’arrivais pas à voir son visage. Elle me remit ensuite un tuyau et me demanda d’arroser les petites tombes. Une fois le travail terminé, je voulais sortir de ce souterrain, je cherchais en quelque sorte une issue. Je trouvais une petite fenêtre  trop étroite et j’ai voulu sortir par celle-ci mais impossible car mon corps était trop grand par rapport à la fenêtre. Tout d’un coup, la femme en question réapparut une deuxième fois et me dit : “Si tu veux sortir de là, je te donne l’échelle, tu n’as qu’à la monter.”
Juste au moment où je m’apprêtais à monter l’échelle, mon regard se fixa par terre et c’est alors que je vis un anneau (bague en or) que je pris dans ma main et tout en montant l’échelle je disais à haute voix sobhan Allah (gloire  à Dieu) oua la ilah ilallah (Dieu est le seul dieu). C’est ainsi que je me retrouvais comme avant de pénétrer ce souterrain entourée de quelques femmes et de ma mère. J’avais soif et je cherchais de l’eau pour boire. Ainsi s’achève mon rêve.
RÉPONSE :
 Le cimetière dans les rêves figure une vérité dont le rêveur n’est pas conscient. Un peu plus loin, vous passez de cette idée de cimetière au sous-sol qui signifie que vous êtes passée par une période très difficile. À ce moment-là vous ne pensiez pas voir le bout du tunnel, symbolisé par cette fameuse femme. Avez-vous eu un grand problème de santé ?
Ou avez-vous vécu un grand problème ? Hélas votre lettre ne répond pas à cette question. En tout cas, vous vous en êtes bien sortie, puisque votre rêve finit par des incantations en psalmodiant des phrases à la gloire de Dieu.
Quant à votre soif, c’est le symbole de la fin de tous vos problèmes. Et c’est tant mieux.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER