Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

L’origine des prénoms employés en Algérie

Hiempsal, Yemsel

Le nom berbère Hiempsal est attesté tout au long de l’Antiquité et du Moyen Âge. Si les Grecs et les Latins donnent la forme Hiempsal, les auteurs du Moyen Âge sont proches de la forme originelle du nom, Yemsel ou Yamsal, qui correspond encore à un verbe, msel, ou plutôt deux verbes : msel “façonner” et, chez les Touareg à timsal “lutte à bras-le-corps”, Yemsel pourrait donc signifier soit “il façonne, il construit”, soit “il lutte”. Il faut aussi signaler le fait que le nom de Hiempsal, comme celui de Juba, est un nom théophore, c’est-à-dire porté par des divinités. Il se peut qu’il s’agisse du nom d’un personnage avant d’être porté par une divinité. Des personnages réputés pouvaient, en effet, être divinisés à leur mort.  
Les auteurs antiques citent deux rois numides appelés Hiempsal. Le premier, appelé d’ailleurs Hiempsal 1er , est le fils de Micipsa qui hérita, avec son frère Adherbal et son cousin Jugurtha, d’un tiers du royaume de son père ainsi que des trésors du royaume. Il eut pour capitale Thimida, mais il mourut, assassiné, en 116 avant J.-C., peu après son accession au pouvoir. Les auteurs latins imputent son meurtre à Jugurtha. Le second Hiempsal, Hiempsal II, succéda à son père Gauda, en 88 avant J.-C.  Les historiens pensent que son royaume, laminé par Bocchus, roi des Maures, était de petites proportions. Hiempsal s’était allié aux Romains. En 88, il se prononça en faveur de Marius, il accueillit à sa cour Marius le Jeune, mais en fait il le retenait prisonnier. Plus tard, à la suite d’intrigues, un certain Hiarbas se révolta et parvint à le chasser du pouvoir. On a peu de renseignement sur ce Hiarbas, mais des historiens, tels Appien ou Tite-Live, lui décernent le titre de Rex Numidiae. Hiarbas s’allia aux Marianistes, ce qui avait facilité son opération contre Hiempsal. Pendant ce temps, Hiarbas se tourna vers Pompée. Celui-ci parvint à vaincre Hiarbas et à le restaurer sur son trône.  Le nom de Hiempsal devait être répandu dans l’Antiquité puisqu’il a été rélevé sur des stèles libyques. Signalons que le nom, Yemsal, était courant au Moyen Âge. Il fut particulièrement porté par le bisaïeul d’Ibn Toumert, fondateur de la dynastie almohade.

M. A. Haddadou
mahaddadou@hotmail.com


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER