Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

Interprétation des réves

Les rêves au temps des Grecs (1)

Les grands auteurs grecs ont essayé d’expliquer les mystères du rêve.
Platon admet que le rêve est un moyen de connaissance, mais selon lui il ne donne accès à la vérité suprême que s’il est inspiré par la partie la plus active de la psyché : le logistikon.
Pour Aristote, les rêves sont produits par les impulsions qui subsistent chez l’homme après l’endormissement des sens.
Les rêves sont prémonitoires au double sens médical et philosophique : d’une part ils révèlent les troubles qui affectent l’organisme ; d’autre ils annoncent, si on connaît les motivations profondes du rêveur, ses actes futurs.
L’interprète le plus habile est celui qui discerne, du premier coup, les ressemblances entre les rêves et la réalité.
Dans le traité sur la prophétie, il compare les images du rêve à des reflets sur une nappe d’eau ; plus le rêve est agité, plus la nappe est troublée, et plus il devient difficile de retrouver sur l’eau le reflet de l’image.
Les philosophes stoïciens n’étaient pas de cet avis. Ils pensaient que les rêves venaient des dieux et croyaient au rêve prophétique.
Selon eux, ce dernier s’explique soit par l’existence de corrélations entre le cosmos et l’âme humaine, soit par la nature divine de celle-ci.
Ciceron rapporte dans son livre sur la divination que Poseidonis croyait que les âmes qui circulent dans l’air pénètrent par les sens du dormeur et lui communiquent des événements futurs.
Démocrite partageait cette croyance, mais chez lui les âmes sont des atomes qui vont d’un individu à un autre, transmettant des impressions et des messages divers.
Avec Hippocrate (ou les pseudo-Hippocrate, puisque les textes sur lesquels on s’appuie lui sont attribués à tort), le rêve permet non seulement de prédire l’avenir mais aussi d’établir des diagnostics médicaux.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER