Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
La nouvelle de Yasmina Hanane Samedi, 29 Mars 2014 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Les oranges amères 74e partie

Par : Yasmine HANANE

Résumé : La situation devenait complexe pour les uns et les autres. Pour démêler les fils, Omar contacte Hassen, et ce dernier accepte de le rencontrer, car ils devaient parler d’homme à homme. Omar entame son récit… Le passé doit  être ressuscité afin d’éclairer le présent et de prévoir le futur.

Intrigué, Hassen ouvrit de grands yeux :
-On dirait que tu vas me dévoiler des secrets ?
-C’est bien ça… Ecoute…
Omar se met à narrer toute l’histoire… Camélia ne lui avait rien caché, et il savait qu’il ne devrait pas, lui non plus, cacher quoi que ce soit à Hassen.
Au fur et à mesure qu’il parlait, il voyait ce dernier changer de couleur, transpirer, s’accrocher à la table, puis se verser un grand verre d’eau qu’il boira d’une seule traite.
Omar continuait sur sa lancée. Son cœur saignait, mais il savait que Camélia ne lui pardonnerait pas de n’avoir pas pu aller jusqu’au bout.
Durant trois heures, il raconta en détail tout le passé. Doria ne savait encore rien… Elle était innocente, et le mieux pour elle serait qu’elle ne découvre jamais ce passé et la réalité sur sa naissance… Elle ne se relèvera pas d’un tel choc… Aimed sera malheureux à n’en pas douter, mais il saura sûrement reprendre le dessus, si Hassen lui présentait les choses sous un angle plus acceptable.
A la fin de son récit, Omar relève la tête et regarde Hassen dans les yeux :
-Voilà toute l’histoire mon ami… A toi maintenant de jouer…
Hassen prend un mouchoir et le passe sur son visage dégoulinant de sueur. Il défait le nœud de sa cravate, et ouvrit le col de sa chemise :
-Je… Je n’arrive pas à croire… Je n’arrive pas à admettre que Doria est ma fille !
-Je ne pouvais te cacher cette réalité… Je pense que nous sommes assez mûrs tous les deux pour savoir à quoi nous en tenir…
-Oui… Je… Je…
Hassen baisse la tête pour cacher ses larmes. Mais Omar lui serre le bras :
-Les hommes pleurent aussi mon ami… Nous sommes des humains, pas des robots… Nos erreurs nous rattrapent toujours… Nous devons les assumer…
-Heu… Excuse-moi, mais c’était plus fort que moi.
Il s’essuie les yeux et se mouche avant de reprendre :
-Je suis heureux de savoir qu’il y a des hommes sur cette terre qui agissent d’une manière sensée… Omar, tu as élevé ma fille, tu l’as aimée et tu lui as donné une excellente éducation… Je n’aurais peut-être pas pu faire autant que toi pour elle… Je t’en remercie du fond du cœur…
-Je n’ai fait que mon devoir de père… J’aimerais la voir heureuse et à l’abri de tout tracas… Elle est tellement sensible.
-Je le comprends… Je n’ai pas l’intention de venir semer le doute et le chaos dans ta vie… J’aime toujours Camélia certes, mais je suis heureux de la savoir avec toi. Doria ne pourra trouver un père meilleur que celui qu’elle a toujours connu…
-Alors... Que va-t-on faire maintenant ?
-Tu veux parler de Aimed et de son projet de l’épouser ?
-Oui… Comment va-t-on les empêcher de se marier sans heurter leur sensibilité ?
-Ne t’en fais pas... Je vais tout raconter à Aimed… En fait, je lui ai déjà parlé de Camélia... Comme par hasard, à la veille de l’exposition, il voulait savoir pourquoi que je n’ai jamais pensé à me remarier… Alors j’ai tout déballé…
Il se mordit les lèvres :
-Je ne sais pas comment je vais lui présenter les choses, mais je te promets que mon fils s’éloignera de sa sœur… Un jour peut-être, Doria lui pardonnera cet impair… Un jour, elle saura, elle aussi, la vérité… Mais ce qui urge en ce moment, c’est surtout de remettre les pendules à l’heure… Camélia… Camélia …


(À suivre)
Y. H. 

 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos