Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

3,73 tonnes de drogue saisies en 2013


Les crimes et délits contre les personnes constituent le plus grand taux enregistré en matière de crimes traditionnels en 2013 avec 304 forfaits commis, soit un taux de 46,98%, de 276 crimes contre les biens, soit un taux de 42,65%, impliquant 1486 personnes toutes arrêtées, dont 60,73% sont âgées entre 18 et 28 ans, alors que 97,27% des personnes appréhendées sont de sexe masculin. C’est ce que nous a révélé le lieutenant-colonel Chaâlal Youcef, commandant du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Aïn Témouchent, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, dimanche, au siège du 10e GIR où il a présenté le bilan d’activité de ses différentes unités de l’exercice 2013. En effet, la police économique a traité durant l’année écoulée 89 affaires liées à la contrebande où étaient impliqués 139 individus, dont 39 ont été écroués avec la saisie de marchandises d’une valeur globale de 103 752 710 DA. En 2012, avec le même nombre d’affaires traitées, la gendarmerie a saisi 222 295 468 DA et écroué 12 personnes. Selon le conférencier, les différentes unités relevant du groupement de la gendarmerie de la wilaya de Aïn Témouchent ont effectué 48 opérations coup-de-poing à travers les endroits réputés pour être les fiefs de criminels et de malfaiteurs qui s’attaquent aux biens et aux personnes. Dans le même sillage, la gendarmerie n’a traité qu’une seule affaire portant sur la détention d’arme à feu sans autorisation.
Des opérations qui ont donné des résultats probants avec l’arrestation d’un grand nombre d’individus, dont ceux faisant l’objet de mandat d’arrêt ainsi que la saisie d’armes prohibées et de drogue. En matière de crime organisé, la gendarmerie a traité 452 affaires durant la même période, soit une hausse de 78 affaires par rapport à 2012. L’émigration clandestine s’est taillé la part du lion avec 247 affaires et la mise sous mandat de dépôt de 432 personnes, suivie du trafic de drogue avec 105 affaires, dont deux par voie maritime, et de la contrebande avec 89 affaires, alors que 88 narcotrafiquants et dealers sont tombés dans les filets de la gendarmerie. Les mêmes services ont traité 3 affaires de fausse monnaie et 8 de trafic de véhicules avec l’implication de 9 personnes, dont deux ont été écrouées. En 2012, 7 faussaires impliqués ont été incarcérés dans 7 affaires de 57 faux billets de 1000 DA et 1568 autres billets vierges. Le lieutenant-colonel Chaâlal a estimé que “la bonne répartition ainsi que le maillage des barrages routiers et leur renforcement ont été à l’origine de ces résultats qui ont permis de serrer l’étau sur les différents réseaux du crime organisé”. Enfin, la police technique relevant du groupement de la gendarmerie est intervenue 115 fois en réussissant à élucider 72 affaires qui présentaient des situations compliquées liées aux crimes et autres délits nécessitant des preuves tangibles pour complément d’enquête.

M. L