Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

A quand le recyclage et le traitement des déchets domestiques ?

Des citoyens sont convaincus que le recyclage et le traitement préalable des ordures ménagères permettront la création de mini-entreprises créatrices d'emplois et de richesses.

Les locataires de l’APC de Guelma ont innové cette semaine en décidant de retirer les dévidoirs rouillés et laids pour les remplacer par des bacs à ordures munis de couvercles, de couleur verte, qui n'ont rien à envier à ceux d'outre-mer. Cette initiative a été chaleureusement accueillie par la population qui dispose, désormais, au niveau des cités, des quartiers et de tous les secteurs de la ville, de cet équipement urbain qui a exigé une enveloppe financière conséquente. De nombreux citoyens, soucieux de la qualité de leur environnement, se sont rapprochés de nous pour émettre des propositions aux élus locaux. Un père de famille, la cinquantaine bien entamée, nous explique : “Il est temps que les citoyens adhèrent à une opération d'intérêt général en triant leurs ordures ménagères avant de les jeter dans ces bacs. Dans ce contexte, les édiles de la ville devraient commander des bacs de couleurs différentes où les riverains auront l'opportunité d'y déposer des objets en matière plastique, en papier, en métal ou en verre, et ce, pour faciliter la tâche aux éboueurs qui se blessent souvent en les manipulant pêle-mêle.” Un autre interlocuteur, un retraité de l'éducation nationale, poursuit : “Cette opération est certes fastidieuse car des familles n'ont pas acquis cette culture du tri des déchets ! Cependant, les médias, la radio régionale, les mosquées et les établissements scolaires ont un rôle primordial à assumer : sensibiliser et vulgariser cette démarche à laquelle la direction de l'environnement est partie prenante. Les responsables de l’APC du chef-lieu gagneraient à lancer à titre expérimental cette opération dans une ou deux cités de la ville et, dans ce contexte, un suivi permanent est souhaité pour corriger les imperfections et encourager les familles ciblées”. D'autres citoyens s'impliquent dans la discussion en soutenant que le recyclage et le traitement préalable des ordures ménagères permettront la création de mini-entreprises créatrices d'emplois et de richesses. A titre illustratif, d'aucuns assistent quotidiennement aux activités des fouineurs de poubelles qui éventrent les sachets pour retirer le pain rassis, les bidons et bouteilles en plastique, le papier journal, etc. Après leur départ, les bacs à ordures deviennent repoussants puisque des sauces, des épluchures, des restes de repas, des boîtes métalliques et autres sont jetés n'importe comment. Il est grand temps d'inculquer les bonnes habitudes à notre population car les atouts sont indéniables.

H B