Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Baba Ahmed rassure les candidats au bac

Le ministre de l’Education nationale a rappelé encore une fois à l'assistance que les sujets du bac porteront uniquement sur les  programmes étudiés.

Le ministre de l’Education nationale, en compagnie du ministre de la Formation professionnelle, du ministre de la Jeunesse et des Sports, en présence du wali de Tipasa et du P/APW, se sont rendus, avant  hier, à la salle de conférences de la wilaya pour célébrer la Journée du savoir dans la wilaya de Tipasa. Cette visite avait pour objectif récompenser les écoliers, collégiens et lycéens de huit wilayas, à savoir Alger, Aïn Defla, Oran, Médéa, M’sila, Laghouat et Djelfa, qui se sont distingués dans un concours lié, entre autres, aux travaux manuels, informatique, sculpture et dessin artistique.
Selon le ministre de l’Education, l'enfant n'a pas besoin  d’être formé uniquement en maths, en physique et autres matières importantes, il a besoin aussi d’être  formé dans d’autres matières, à savoir le sport et  l’art. En marge de sa visite, le premier responsable de l’éducation a abordé l’épreuve du bac dans la wilaya de Ghardaïa qui continue de vivre dans des affrontements.
Dans ce contexte, le ministre a affirmé  que les candidats au bac dans cette wilaya du Sud composeront dans les règles de l'art, à l'instar des autres wilayas, puisque le secteur de l’éducation à  Ghardaïa a débrayé durant la période d'octobre et de février. Mais il n’a pas soufflé un mot sur le désordre qui caractérise cette région, laquelle est à feu et à sang.
Devant cette situation insoutenable que vit la population de Ghardaïa, on s'interroge sur le déroulement des cours dans cette région enflammée et minée par les émeutes. Le ministre de l’Education a insisté devant les parents d’élèves, venus en masse, sur  le choix des sujets au bac (Ataba) où rien n'a été fixé à cet effet puisque les futurs candidats à cette épreuve ont largement le temps pour  réviser leurs cours et être prêts pour le jour J, a-t-il affirmé. Baba Ahmed a assuré encore une fois à l'assistance que les sujets du bac porteront uniquement sur les programmes étudiés, tout en révélant  qu'il y aurait, durant l'exercice 2014/2015, la réintroduction du rachat relatif à la fiche de synthèse des candidats ayant une moyenne annuelle comprise entre 9 et 10 sur 20. Ces derniers pourront prendre part à une session de rattrapage, a- t-il souligné.


B. B