Scroll To Top
FLASH
  • Lutte contre la contrebande : 9 personnes appréhendées à In Guezam (MDN) 
  • Mobilis étendra la 3G sur l'ensemble du territoire national avant fin 2015 (P-dg)  
  • Turquie : deux pilotes tués dans un crash d'avion militaire    
  • AGO FAF : adoption des bilans moral et financier    

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Bréves de l'Ouest

SIDI BEL-ABBÈS : La police met  le grappin sur  un faussaire escroc
Un individu vient d’être arrêté et présenté au parquet près le tribunal de Sidi Bel-Abbès pour faux et usage de faux sur documents officiels et commerciaux dans le but de bénéficier de crédits bancaires. Selon la cellule de communication, tout a commencé au courant du mois de février écoulé, lorsque les éléments de la brigade économique et financière, agissant sur la base d’une information, ont mis fin aux agissements de K.A., 36 ans, impliqué dans une affaire de faux et usage de faux sur documents officiels et commerciaux, notamment un registre du commerce et des cartes grises de l’entreprise ex-Spisme de Sidi Bel-Abbès. Dès lors, une enquête a été diligentée et a révélé des suspicions au sujet de l’authenticité du registre du commerce de l’entreprise, particulièrement le siège social domicilié à Alger, alors qu’il a été établi à Sidi Bel-Abbès. Les investigations des policiers ont abouti à la découverte de dix-sept cartes grises d’engins de l’entreprise ex-Spisme portant les mêmes caractéristiques, à savoir l’année de mise en service, la marque, le type, le numéro de série du type, la puissance, l’énergie, le nombre de places, le poids total en charge. Par ailleurs, la poursuite de l’enquête a démontré que les factures portaient le numéro du registre du commerce de la direction des impôts de la wilaya de Blida et non celui d’Alger. À cet effet, les policiers de la brigade économique et financière ont mis la main sur un registre du commerce et vingt-cinq autres cartes grises.  
A. BOUSMAHA

Tiaret : La commission  locale de supervision des élections législatives installée
La commission locale de supervision des legislatives, prévues le 10 mai prochain, pour la circonscription électorale de Tiaret a été installée ce mardi. Présidée par un magistrat, membre de la commission nationale, et rehaussée par la présence des autorités civiles et sécuritaires ainsi que les élus, cette cérémonie, qui s’est déroulée l’hôtel les Abbassides, a consacré Benmessaoud Rachid en qualité de président, qui sera assisté dans sa mission par trois autres magistrats. “Cette commission est installée officiellement en vertu de la loi organique portant régime électoral”, affirmera le membre de la commission nationale, qui soulignera que ses membres sont chargés de surveiller l’opération du dépôt des dossiers de candidature.
R. SALEM