Scroll To Top

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Bréves de l'Ouest

GHAZAOUET : Les garde-côtes interceptent 50 clandestins refoulés du Maroc
Une barque pneumatique, à son bord 50 clandestins qui se dirigeaient vers l’Espagne, a été interceptée par les gardes-frontières marocains qui les ont redirigés vers les eaux nationales du côté de Merset Ben M’hidi. C’est alors que les garde-côtes de Ghazaouet, qui ont compris la manœuvre, interviennent et somment les clandestins de rebrousser chemin pour regagner le lieu de leur départ initial à savoir les côtes marocaines du côté de Saïdia. A noter que cette pratique est devenue courante, et ce, pour éviter les formalités et les frais de rapatriement, les Marocains reconduisent les clandestins, arrêtés sur leur territoire, à la frontière où ils les forcent à pénétrer sur le territoire national.
Ammami Mohammed


Mascara  : Saisie de 2 kg de kif traité
Sur la base d’informations, M. G., 33 ans, un repris de justice notoire, a été arrêté par les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants du 2e arrondissement de la Sûreté de wilaya de Mascara. Sa fouille corporelle a permis de découvrir 2 kg de kif traité enveloppés dans un sac en plastique. M. G. dénoncera ses complices B. M.,
32 ans, et A. K., 47 ans.  M. G. et B. M. ont été placés sous mandat de dépôt, et A. K. en liberté provisoire.
A. B.

Un vol de bijoux rapidement élucidé
Suite au dépôt de plainte d’une victime qui réside à Mascara signalant le vol de bijoux et d’une somme d’argent, les policiers du 4e arrondissement se sont aussitôt rendus sur les lieux et ont interpellé G. K.,
32 ans, un repris de justice notoire connu, et voisin de la victime. En procédant à sa fouille corporelle, les policiers découvrent le butin dissimulé par le délinquant, constitué d’une chaîne en or de type grains de café, de trois bracelets et de 19 000 DA. Présenté devant le procureur de la République lundi dernier, G. K. a été écroué.
A. B.

Sidi Bel-Abbès : Découverte du corps d’une SDF carbonisée
Un corps carbonisé d’une jeune femme a été découvert dans la matinée de lundi dernier,  dans la forêt Le Bosquet, dans la rocade nord de la ville de Sidi Bel-Abbès. Selon les premiers éléments d’information, la victime serait morte carbonisée  dans la nuit de dimanche à lundi par le feu qu’elle aurait allumé pour se réchauffer après avoir sombré dans un sommeil profond. Une enquête a été ouverte par les services de police pour déterminer les circonstances et les causes de ce drame.
B. AZIZ