Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Ouest

©D. R.

Aïn Témouchent : Émir-Abdekader craint les inondations
Un ouvrage d'art pour se protéger contre les inondations demeure l’unique revendication faite aussi bien par les habitants que par les élus de la commune d’Émir-Abdelkader au chef de l’exécutif de la wilaya lors de sa visite effectuée mardi dernier dans la daïra de Béni Saf. La localité d’Émir-Abdelkader, rappelons-le, est située sur le bassin versant et se trouve donc au même niveau que l’oued Tafna et celui de la mer. D’où cette crainte permanente face aux crues et inondations affichée par la population lors de chaque saison hivernale avec ce spectre des dégâts occasionnés par le passé où on a déploré des décès en 2009 et 2002 comme l’a affirmé le maire lors de son entrevue avec la wali. Ce dernier a révélé qu’une étude a déjà été faite dans le cadre de l’autofinancement pour protéger la commune des inondations mais elle a été gelée alors que le montant ne dépasse pas les 5 milliards. Ainsi, le réseau d’assainissement réalisé dans les années 70 au centre de l’ex-village socialiste agricole est vétuste. Sa rénovation nécessite une enveloppe de quatre milliards de centimes. Il est utile de rappeler que le côté sud du quartier El Djebs a bénéficié de deux opérations portant sur l’aménagement et le revêtement de la voie publique sur une distance de 1,2 km ainsi que l’aménagement des trottoirs.

M. LARADJ

Sidi Bel-Abbès : Projet de création de sept forêts récréatives
S’inscrivant dans la feuille de route de la direction générale des forêts (DGF) relative à la promotion et le développement de l’économie forestière, la conservation des forêts de la wilaya de Sidi Bel-Abbès et après accord de la DGF a annoncé la mise en place d’un programme de création et de développement de forêts récréatives pour la promotion de l’écotourisme. Selon cet organisme, sept forêts réparties à travers la wilaya sont concernées par la concession privée sur une superficie globale de 92 hectares. Le projet touchera la forêt urbaine le Bosquet du chef-lieu de wilaya (6 ha), Bouhriz de la commune des Amarnas (16 ha), Sidi Zouaoui de la commune Boukhanéfis (10 ha), Moulaya Slissen (15 ha), Sidi Nafaa de Merine (17 ha), la montagne de Sidi Reffas de la commune de Telagh (19 ha) et celle de Dyah (9 ha). À ce propos, des cahiers de charges et des engagements d’aménagements et d’orientations très stricts seront établis pour permettre aux investisseurs intéressés par les filières des produits forestiers une concession temporaire d’une durée de 20 ans renouvelable sous le contrôle de la  conservation des forêts pour tout ce qui est de la gestion et l’exploitation de ces sites et sur la base des activités de récréation, de détente et de loisirs projetées compatibles avec les forêts et au bénéfice des citoyens.

A. BOUSMAHA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER