Scroll To Top
FLASH
  • Italie : Mattarella président, victoire éclatante pour Renzi (Agences)
  • Nouvelle attaque de Boko Haram sur Maiduguri, au Nigeria (Médias)

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

L’Anem compte se professionnaliser

Une journée d’information a été organisée par l’Anem, samedi, à l’hôtel Kotama, centre-ville de Jijel. Cette initiative, qui avait pour but de faire connaître le projet de coopération «Appui au secteur de l’emploi en Algérie» (Pasea) lancé en juin 2012, a vu la participation de plusieurs directeurs de l’Anem venus de dix wilayas et 56 agences d’emploi. Selon Réda Zegadi, directeur régional de l’emploi de Constantine, “notre mission est d’améliorer la promotion et la régulation de l’emploi économique à travers le renforcement de l’Anem”, a-t-il indiqué. Et d’ajouter : “Ce projet a été conclu entre l’Union européenne (UE) et la République algérienne par la convention de financement signée en décembre 2010”. Concernant les objectifs à atteindre par ce projet, notre interlocuteur dira que “la modernisation du système d’information de l’Anem est un point très important ; dans ce sens, on compte améliorer l’information des usagers sur les services rendus par cette agence tout en renforçant la communication interne et renforcer la compétence et l’efficacité du dispositif de l’Anem au niveau national”. Selon les informations données sur les lieux, “l’Anem joue le rôle d’intermédiaire entre les demandeurs d’emploi et l’entreprise qui recrute, et non pas chercher un travail aux demandeurs d’emploi comme disent certains, car si une entreprise demande des spécialistes dans un domaine précis, c’est l’agence de l’emploi qui gère cette tâche selon les critères demandés et les candidats inscrits. Donc l’Anem ne crée pas de postes et n’a pas le pouvoir de recruter”, expliquent des intervenants. Les experts et intervenants de l’Union européenne ont insisté sur la professionnalisation et l’intermédiation, la formation du personnel, la modernisation des services de l’emploi et la modernisation du système d’information de l’Anem comme cela a été dit dans l’intervention de Willot Benoit, chef d’équipe de l’unité d’appui au projet (UAP). Les responsables du secteur de l’emploi diront que le montant attribué à ce projet d’une durée de 30 mois est estimé à 15,3 millions d’euros, l’apport de l’Union européenne est de 14,1 millions d’euros, la contribution de l’Anem est de 1,24 millions d’euros.


M S