Scroll To Top
FLASH
  • Un homme âgé d'une trentaine d'années a été mortellement percuté mercredi soir par une rame de tramway à Alger ( Setram, la société d'exploitation des tramways).
  • L'accident s'est produit mercredi vers 23 h18mn entre les stations Mimouni et Mouhous 

L’Algérie profonde / Actualités

AGHRIBS

Le P/APC dresse son bilan

Le président de l’APC des Aghribs a organisé avant-hier une réunion au parc communal (Agouni Oucherqi) pour présenter le bilan d’activités de la commune. Avant de dresser un tableau de la situation de sa commune, il dira que “les dossiers de ses co-élus sont entre les mains de la justice”. Et de poursuivre : “Dès les débuts d’exercice, j’ai constaté une faiblesse de niveau auprès d’élus à cette APC qui n’avait pas alors trouvé en 2002 d’hommes pour la gérer, d’où ma venue pour instaurer le sens de l’État et une politique majeure ("siassa rachida"), et le wali m’a aidé et m’aidera encore…” Le P/APC indiquera, en guise d’énumération de son bilan, avoir réalisé le revêtement de plusieurs routes, notamment à Tamassit, ainsi que dans d’autres villages de la commune, outre des projets de revêtement des routes d’Agraradj et d’Agouni Ghezifène, complètement délabrées si ce n’est leur bétonnage périodique par les villageois, de réalisation d’antennes postales dans certains villages, d’une Maison de jeunes à Ibsekriène, d’une cantine à Adrar, de l’AEP pour Timiloust (Tamassit), souffrant particulièrement du manque d’eau et dont le projet serait accepté par la wilaya.
Il indiquera encore qu’il a demandé à la Banque mondiale un montant de 900 millions de centimes au profit de tous les villages de la commune. “J’ai envisagé la réalisation d’une zaouïa à Ighil Lakhmis”, lieu-dit renfermant un monument vénéré et réputé pour ses saints walis et situé au pied du massif forestier de Tamgout Ath Jennad. Le wali aurait réservé, selon le P/APC, une enveloppe de 3 milliards de centimes pour la commune des Aghribs, en plus d’autres réalisations envisagées à Agouni Oucherqi (un centre commercial, un cimetière, 6 classes…).
Parlant des aides aux logements ruraux, le premier responsable de l’APC relèvera qu’Aghribs a enregistré 700 demandes dans ce domaine.

Salah Mouhaïa