Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Quand le poisson côtoie les poubelles à Grande Terre


Le citoyen oranais est complètement désemparé face à des projets d’utilité publique qui transforment son quotidien en cauchemar. “Ce projet de réalisation d’un trottoir a été lancé, il y a six mois, et voilà qu’il s’éternise”, peste un riverain de la cité Grande Terre ouest, rattachée au secteur urbain El-Maqqari. L’installation des bordures, selon les normes, et le bétonnage des trottoirs sont renvoyés aux calendes grecques. Le rétrécissement du trottoir pour le stationnement des bus est squatté par les clandestins. Le soir, les délinquants perturbent la quiétude des habitants. De l’autre côté, à la cité Grande Terre est, au marché parisien, le poisson et les poubelles de la cité se côtoient. “Je plains les consommateurs qui acceptent cet état de fait et achètent du poisson dans de telles conditions”, se désole un père de famille. À l’intérieur, c’est l’anarchie. En fait, qui gère le marché ? Un arbre planté au milieu de la chaussée à l’entrée de la cité, qui gêne énormément les automobilistes, est devenu le symbole de l’irrationnel : “Les élus sont au courant de la présence de cet olivier”, renchérit un habitant.

N. B