Scroll To Top
FLASH
  • 1 133 nouveaux cas de coronavirus et 19 décès enregistrés en Algérie durant les dernières 24h

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Quelque 300 cas d’hépatite A enregistrés


Quelque 300 cas d’hépatite A, signale une source médicale, ont été enregistrés, depuis le début de l’année en cours, dans les 12 communes de la wilaya de Annaba. Pour beaucoup de médecins, la négligence humaine serait à l’origine de ces contaminations. Les services techniques des communes, ceux de l’hydraulique et de la Seata se disent sérieusement impliqués dans la lutte contre les maladies à transmission hydrique, sachant pertinemment que la maladie se transmet par ingestion d’eau souillée par cross connexion. D’ailleurs, cette pathologie s’est déclarée surtout dans les cités populaires à grande concentration et les nouvelles cités où les risques de mélange des eaux usées avec l’eau potable existent en raison, notamment, des raccordements de réseaux sans étude préalable. Force est de souligner que cette maladie peut être longue et à l’origine d’une grande fatigue. Maladie du foie due à un virus ARN, l’hépatite A, qui se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments souillés par des matières fécales, peut affecter sérieusement l’énergie des enfants atteints. Heureusement, sauf exception, la guérison est généralement complète, affirment ces mêmes médecins. Les parents des enfants victimes pointent un doigt accusateur en direction des services techniques de l’APC et de la Seata. Les deux parties mises en cause n’ont jamais pris d’initiative pour un travail de coordination en ce qui concerne l’assainissement des réseaux, affirment ceux-ci. “Chaque partie exécute à sa manière ses travaux sans jamais consulter l’autre”, selon les habitants.

B. B.