Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Libre saveurs Jeudi, 12 Avril 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Oignon, le vert et le sec

Par :

Comme sur les champs, dans nos colonnes, l’oignon revient une fois l’an, à la même époque où il apparaît frais sur les marchés pour faire jonction avec le stock sec de l’année précédente. Vert ou sec, ce bulbe autrefois roi de notre alimentation, aujourd’hui,  relégué au rôle d’auxiliaire aromatique des fonds culinaires, victime d’autres légumes considérés plus consistants. Des légumes tels que la pomme de terre, qui, aujourd’hui, tient le haut du pavé des chroniques et des mercuriales.

L’oignon peut-il tenir lieu de légume ?
Impensable pour les nouvelles générations, mais ce fut vrai avant l’adoption du maraîchage imposé par la colonisation. Le répertoire culinaire algérien a enregistré quelques joyaux gastronomiques à base d’oignon. Tajine el-bsal, marqat el-bsal, beriane… Sans compter l’oignon cru qui fait partie de “l’hors-d’œuvre” à l’algérienne et d’accompagnement de divers autres plats. Le creux des feuilles servant même parfois de cuillère pour manger le couscous…
Autant de spécialité à réhabiliter dans un projet de santé à venir quand le pays aura des compétences dans les secteurs concernés. Car l’oignon a de hautes valeurs nutritives inhérentes à sa consommation en plus de son goût succulent. Des études indiquent que la consommation de légumes de la famille des alliacées (oignon, ail, échalote, ciboulette, oignon vert, poireau) pourrait avoir un effet protecteur contre les cancers de l’estomac et de l’intestin. Jusqu’à maintenant, les données sont insuffisantes pour établir un lien avec d’autres types de cancers (tels les cancers de la prostate, du sein, de l’œsophage et du poumon). Aussi faut-il souligner que l’oignon est le légume le moins ou pas traité. Comparativement à cela, la pomme de terre commercialisée chez nous, reçoit près dune vingtaine de pulvérisation de produits nocifs durant son cycle de végétation.

RECETTE
Poulet au citron et aux oignons

Ingrédients : l 1 poulet, l 1 kg d’oignons sec, l 1 citron, l 2 c à café de maïzéna, l 2 c à soupe huile d'olive, l 1 c à café de curcuma en poudre, coriandre hachée, sel, poivre.

Préparation :
Nettoyez et ciselez finement les oignons et faites les revenir dans l’huile d’olive quelques minutes afin de les colorer légèrement. Zestez le citron et pressez-le. Coupez  le poulet, disposez les morceaux dans la sauteuse avec les oignons pour les faire dorer quelques minutes de chaque côté. Saupoudrer de curcuma, salez, poivrez. Ajoutez le citron, mouillez d’eau ou de bouillon de volaille. Couvrez, laissez mijoter 20 minutes. Retirez et réservez le poulet dans un plat de service. Diluez la maïzena dans un peu d’eau.Versez-la dans la sauce sans cessez de mélanger afin de l’épaissir, pendant 3 min à feu doux. Nappez le poulet de cette sauce et saupoudrez du zeste de citron et de coriandre. Servir un riz blanc à côté.
Momo
libressaveurs@hotmail.fr

 

Ce contenu a été verrouillé. Vous ne pouvez plus poster de commentaire.

DIlem
DILEM DU 18 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos