Foot / Omnisports

Handball

Labane en Allemagne pour négocier avec Afennditch

© Zehani/Liberte

Le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Habib Labane, est depuis jeudi dernier en Allemagne afin de finaliser avec le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de handball senior, en l’occurrence le Croate Saed Afennditch, qui est un entraîneur rodé en Afrique et qui a un capital expérience impressionnant au niveau international. L’entraîneur croate a entraîné plusieurs nations dont la Tunisie mais également l’équipe de Serbie et pas mal de clubs dans les plus grands championnats du monde, entre autres l’Allemagne et la France. Afennditch avait réussi de bonnes performances avec la Tunisie avec notamment une 4e place au Mondial de handball en 2005 qui s’est déroulé en Tunisie et finaliste à la CAN 2015 à Alger, une finale perdue face à l’Algérie. Labane, en homme averti, sait que l’EN accuse un énorme retard en matière de préparation pour le prochain rendez-vous continental, ce qui l’a poussé à chercher un entraîneur de renom pour le sept national afin de rehausser le niveau de l’équipe nationale et préparer un bon groupe pour la prochaine échéance, à savoir la coupe d’Afrique des nations qui se tiendra au Gabon au mois de janvier prochain (CAN 2018). Il faut dire que la sélection nationale seniors est en hibernation depuis janvier 2016 ; néanmoins, la semaine dernière, les choses ont commencé à bouger, puisque le sept national a repris du service avec des tests physiques sous la conduite du directeur technique national Farouk Dehili. À quatre mois de la prochaine CAN, nous sommes vraiment en retard, surtout lorsqu’on sait que la coupe d’Afrique des nations est qualificative pour le Mondial 2019 conjointement en Allemagne et au Danemark. Il est vrai que Habib Labane a attendu la fin du championnat du monde U21 qui s’est tenu ici à Alger le mois de juillet afin de trancher la question, mais depuis rien n’a été fait dans ce sens. “On n’a pas voulu trancher la question avant la fin du championnat du monde des U21. C’est vrai qu’on est en contact avec plusieurs techniciens, des entraîneurs étrangers et autres algériens, mais jusqu’à maintenant nous n’avons pas encore pris de décision, nous allons tout faire pour faire le bon choix. Plusieurs échéances nous attendent, on est dans l’obligation de ne pas se tremper sur l’identité du futur sélectionneur. En tous cas, la FAHB va régler ce problème de sélectionneur dans les plus brefs délais. L’équipe nationale seniors va reprendre du service avec le déroulement de plusieurs stages ici en Algérie et à l’étranger. L’EN va également prendre part à plusieurs tournois internationaux”, nous a affirmé Labane dans une ancienne déclaration faite avant le Mondial des U21 organisé à Alger au mois de juillet dernier. Depuis, c’est-à-dire deux mois après, le sept national se retrouve toujours sans sélectionneur national, mais sauf surprise, le président de la FAHB semble tenir son entraîneur, en l’occurrence Saed Afennditch.


S. M.