Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Assemblée générale élective de la FAHB

Labane favori pour succéder à Bouamra

© D.R.

La commission de candidature de la FAHB, présidée par Sid Ahmed Tab, a retenu trois noms pour le poste de président de la Fédération algérienne de handball, il s’agit de Habib Labane (ex-SG de la FAHB et membre de la CAHB), Taoufik Khelifi (président de GS Boufarik) et Alioui Tahar (actuel secrétaire général de la FAHB). L’une de ces trois personnes succédera à Said Bouamra qui ne va pas briguer un autre mandant. L’assemblée générale élective (AGE) étant programmée pour samedi prochain. En effet, Saïd Bouamra n’a pas eu la mission facile lors de son règne à la tête de la FAHB, avec pas mal de désillusion que ce soit sur le plan continental ou mondial où notre équipe nationale senior messieurs n’est même pas parvenue à décrocher son billet pour le dernier Mondial français, alors que le sept national était présente régulièrement au championnat du monde. Au niveau africain, certes, l’EN a renoué avec les consécrations durant le mandat de Bouamra lors de la CAN-2014 à Alger, mais c’était le seul point positif pour Bouamra, car après, le handball l’Algérie a touché le fond. Même l’équipe féminine n’a pas réussi à faire mieux que la sélection masculine. De ce fait, même si les bilans moral et financier ont été approuvés à l’unanimité lors de l’assemblée générale ordinaire, le constat est amer, car la petite balle est malade, il faut vraiment une réelle politique de redressement de la part du nouveau bureau fédéral afin de redorer le blason du jeu à sept en Algérie. En outre, et à première vue, la famille du handball est unanime à dire que les trois candidats sont bons et qu’ils vont donner un plus au handball algérien, c’est dans cette optique que nous avons eu le plaisir de discuter avec l’un d’eux qui a préféré garder l’anonymat, il nous a affirmé “que ce soit Labane, Khelifi ou encore Alioui, ce sont des gens intègres qui vont beaucoup donner au handball en Algérie. L’un d’eux pourra amplement remplir cette mission, à savoir gérer les affaires de la FAHB”. Mais c’est un secret de Polichinelle, de tous ces candidats, c’est Labane qui a de fortes chances de succéder à Bouamra samedi prochain lors de l’assemblée générale élective. De l’avis de tous les spécialistes, c’est lui qui a le plus d’expérience et a les capacités à mener à bon port la Fédération algérienne de handball. “Pour moi, Labane est le mieux placé pour être élu à la tête de la FAHB, c’est quelqu’un de compétent, qui a déjà bossé dans cette institution, en tant que secrétaire général. Il est même à la Confédération africaine de handball (CAHB), donc, c’est l’homme qu’il faut à la fédération. Je pense que s’il sera élu samedi, il va redresser la barre même si la mission ne sera pas facile car il y a un gros chantier qui l’attend. Le travail devrait se refaire de la base, restructurer la fédération et enfin le sujet le plus épineux à savoir les équipes nationales, notamment celle des seniors messieurs qui a perdu son hégémonie sur le continent. À mon avis, l’équipe nationale doit retrouver son lustre d’antan, et ce à commencer par le niveau africain où nous avons marqué le pas ces trois dernières années”, dira notre interlocuteur. Ceci dit, que ce soit Labane, Khelifi ou Alioui, leur mission ne sera pas facile, car le nouveau président de la FAHB aura plusieurs défis à relever. En plus de tous ces chantiers, le nouveau BF aura la lourde mission d’organiser les championnats du monde des U21 au mois de juillet prochain, un cadeau empoisonné pour le nouveau président de la FAHB et son bureau.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER