Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Natation / La fédération algérienne de natation mise en cause

Le nageur Oussama Sahnoun a failli rater le championnat du monde

Le nageur algérien Oussama Sahnoun a failli zapper le championnat du monde de natation qui se déroulera en Hongrie du 23 au 27 juillet à cause d’une “erreur” de la part de la Fédération algérienne de natation (FAN), comme nous l’explique l’intéressé. “J'ai appris la veille de la clôture des enregistrements pour cette compétition internationale que ma fédération ne m'a pas engagé aux championnats du monde dans ma spécialité le 50 m nage libre, alors que j'ai réalisé les minima A de participation”, s’est confié le médaillé d’or des derniers Jeux islamiques de Bakou, et de poursuivre : “J'ai appris par contre que le DTN Réda Belkhal a engagé un autre nageur à ma place, en l’occurrence Nazim Belkhoudja, qui n'a pas réalisé les minimas de participation, voire même pire. À vrai dire, il n'a participé à aucune compétition ni avec la sélection algérienne ni avec son club depuis plus de 15 mois. J’ai pris contact avec le président de la FAN, Hakim Bougadou, et le DTN Réda Belkhal, et ces derniers n'ont pas nié les faits en m’expliquant qu'ils se sont trompés et peut- être qu’il y a eu une erreur dans le système ! Pour ma part, je pose cette question : comment peut-on engager un nageur qui n'est pas qualifié et oublier le seul et unique nageur algérien ayant fait les minima A de participation ? Bizarre non !” Pour sa part, Riad, frère et manager d’Oussama Sahnoun, s’est dit très étonné par le comportement de la FAN. “Certes, l’erreur a été rattrapée de justesse, c'est-à-dire le dernier jour des enregistrements des courses, mais ce qui s’est passé est scandaleux et ne peut être passé sous silence, car si mon frère n'avait pas eu la présence d’esprit de vérifier lui-même s’il était inscrit ou pas dans le système, il n'aurait pas pu découvrir cela et il aurait été privé de course le jour J.”


ADLENE R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER