Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

NATATION : Fédération algérienne de natation

Mohamed Hakim Boughadou élu président

Mohamed Hakim Boughadou a été élu président de la Fédération algérienne de natation (FAN) pour le mandat olympique 2017-2020, lors de l'assemblée générale élective (AGE), tenue samedi à l'Agence nationale d'activités de loisirs de jeunesse (ANALJ) de Zéralda.
Candidat unique au poste de président, Boughadou, président de la section de l'USM Alger, a obtenu 28 voix des 41 membres de droit présents à l'AGE (19ligues, 14 clubs, 6 anciens membres du bureau sortant et 2 clubs de water-polo). Les membres de l'AGE ont procédé également à l'élection du bureau fédéral, composé de 10 membres dont un a été désigné d'office, à savoir Ouled Himouda Abdelhalim, représentant du Sud (wilaya d'Illizi), conformément aux instructions de la tutelle.
Par ailleurs, deux membres représentant la gent féminine ont été élus par l'AGE, à savoir Aït-Abdeselam Naïma et Naït-Cherif Tounsia. La commission de candidature a validé un seul dossier sur les trois déposés pour le poste de président et 19 pour le bureau fédéral dont deux dames et un représentant de la région du Sud.
“La natation algérienne a besoin d'une réorganisation au niveau de ses structures technique et administrative. Il faut revoir les statuts généraux de la FAN dont celui de l'entraîneur national qui a besoin d'une couverture juridique qui lui permet de travailler dans un cadre clair et défini”, a déclaré à l'APS Boughadou à l'issue de son élection à la tête de la FAN.  
Pour le nouveau président de la FAN “la mise en place d'une politique de formation des entraîneurs et des juges arbitres, constitue une priorité pour la nouvelle instance fédérale”. “Il faut relancer les classes sport-étude, un grand chantier pour la FAN. Le problème des infrastructures ne se pose pas en Algérie. Les athlètes de l'élite doivent être disponibles si on veut bâtir une équipe nationale performante”, a-t- il conclu.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER