Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Omnisports

Jeunesse et sports

Signature prochaine d'un protocole d'accord entre l'Algérie et l'Indonésie

Un protocole d'accord entre le ministère de la Jeunesse et des Sports algérien et son homologue indonésien, dans le domaine des échanges et du perfectionnement des cadres et athlètes, sera signé prochainement, a indiqué samedi à Alger le ministre de la Jeunesse et des Sports indonésien, Imam Nahrawi.
Au cours de sa visite de travail en Algérie, Imam Nahrawi, accompagné d'une forte délégation sportive, a été reçu par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali. “Plusieurs disciplines seront ciblées à travers cet accord, dont le pencak silat tapak suc, un art martial indonésien, et le badminton. La formation sportive et le développement du niveau de nos élites et encadreurs seront également évoqués”, a déclaré à l'APS Imam Nahrawi, en marge d'une exhibition de pencak silat tapak suc, organisée à la coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf. Selon le ministre indonésien, les discussions avec son homologue algérien ont porté aussi sur des “stages communs de sélections nationales, les échanges entre staffs techniques et responsables des fédérations en vue d'améliorer les performances sportives et la prise en charge des jeunes talents.” Les deux ministres ont convenu de confier à des experts et techniciens la finalisation du projet de programme commun en vue de sa prochaine signature. L'Indonésie est une grande nation de sport qui a produit un nombre important de champions olympiques, notamment en badminton, et aspire à inscrire la discipline de pencak silat tapak suc aux Jeux Olympiques de 2024.
À cette occasion, une exhibition a eu lieu pour la première fois en Algérie, en présence de maîtres de la discipline des plus émérites accompagnés de quelques élèves, faisant découvrir au public la conception, la pratique et la philosophie du pencak silat tapak suc, un art martial indonésien qui repose sur le physique, le mental et le spirituel.
En Algérie, cette discipline a été fondée en 2014 et fait désormais partie des commissions de la Fédération algérienne des arts martiaux.
Par ailleurs, la sélection algérienne de pencak silat tapak suc, conduite par son entraîneur, l'Indonésien Indoor Chatour, prendra part aux championnats du monde prévu du 1er au 10 décembre à Bali, en Indonésie.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER