Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Entre le 1er janvier et le 31 août 2017

42 affaires de violence sur ascendants recensées à Mostaganem

Les services de la police judiciaire de la Sûreté de la wilaya de Mostaganem ont enregistré, entre le 1er janvier et le 31 août derniers, 42 affaires de violence sur ascendants qui se sont soldées par 40 arrestations, dont 28 mandats de dépôt. Ces personnes sont majeures, mais aussi mineures et sont poursuivies pour coups et blessures volontaires et agressions contre leurs proches parents. Les mis en cause agissent souvent sous l’emprise de l’alcool et de la drogue. Toutefois, il n’y a pas que les hommes qui maltraitent leurs mères, les filles s’y mettent parfois. L’article 267 du code pénal stipule que toute personne incriminée dans la violence contre des ascendants est punie de 5 à 10 ans de prison ferme.

M. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER