Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Clôture de la saison estivale à Marsa Ben M’hidi

5 millions d’estivants enregistrés

© D.R.

La saison estivale a été marquée, cette année, par une forte affluence de vacanciers au niveau des dix plages autorisées à la baignade à Marsa Ben M’hidi, Honaïne et Ghazaouet. Les citoyens de la wilaya de Tlemcen fuyant la chaleur exceptionnelle, qui a régné durant les mois de juillet et d’août, ont préféré se réfugier sur la côte méditerranéenne pour profiter au maximum de la fraîcheur des journées, et ce, jusque tard dans la nuit.
Comme les années précédentes, la station balnéaire de Marsa Ben M’hidi située à la frontière algéro-marocaine, a battu le record de fréquentation estimé à plus de cinq millions d’estivants venus non seulement de la wilaya, mais également de plusieurs régions du pays, particulièrement le Sud.
Le point négatif à relever, comme ce fut le cas les années précédentes, c’est le squat des plages par des pseudos concessionnaires qui, le gourdin à la main, ont empêché les citoyens de planter leurs parasols en bord de mer. Malgré la directive explicite du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales interdisant ce genre de pratique et la présence sur place de la gendarmerie, ils ont réussi quand même à obtenir le dernier mot. De nombreux estivants, déçus de ne pouvoir surveiller leurs enfants en première ligne de la plage, ont carrément décidé de rebrousser chemin.    


B. Abdelmadjid


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER