Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie Profonde

Bréves de l'Ouest

Relizane : Un ouvrier blessé suite à un éboulement à Djelalta
Un ouvrier a été grièvement blessé hier, suite à un éboulement de terrain dans un chantier à Djelalta, à l’est de la wilaya de Relizane, avons-nous appris. La victime blessée, maçon de son état, a été ensevelie sous la boue, dans un chantier de construction qui érige un mur de soutènement. Le maçon a été retiré de la boue par ses collègues le sauvant d'une mort certaine. Il a été admis dans un hôpital de la région, et ses jours ne sont pas en danger.
E. Yacine

Béchar : Départ des hadjis vers La Mecque
 Les hadjis à destination de La Mecque se sont envolés mercredi de l’aéroport Boudghen-Ali de Béchar qui a connu, à l’occasion, une animation particulière. Le premier responsable de la wilaya, ainsi que les autorités locales civiles et militaires, des représentants du Croissant-Rouge algérien et des Scouts musulmans algériens (SMA) ont assisté à cette cérémonie de départ des hadjis, en présence de leurs familles. Il est à noter que toutes les dispositions ont été prises par les responsables concernés pour faciliter les formalités de débarquement des hadjis, dont la majorité va accomplir le cinquième pilier de l’islam pour la première fois.
R. R.

Tiaret : 11 ans de prison pour le voleur de téléphones portables
Le tribunal correctionnel de Tiaret vient de condamner L. D., 26 ans, spécialisé dans le vol à l’arraché de téléphones portables, à 11 ans de prison ferme. Le prévenu a été arrêté, selon un communiqué de la direction de la Sûreté nationale de Tiaret, au marché hebdomadaire où il sévissait, par les éléments de la 8e sûreté urbaine qui ont agi suite à une série de plaintes déposées contre lui. Lors des confrontations, ses nombreuses victimes ont reconnu leur agresseur qui avait à son actif plusieurs délits.
R. SALEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER