Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie Profonde

Bréves de l'Ouest

ORAN   : 123 milliards de dinars d’importations via le port d’Oran
4,3 millions de tonnes de produits alimentaires ont été importés, et 4 millions d’euros de marchandises ont été exportés à partir d’Oran, a indiqué le chef de service du commerce extérieur de la direction du commerce d’Oran, M. Mechkour. Il précisera que les importations globales ont atteint 123 milliards de dinars durant le premier semestre de cette année. Ces importations représentent des opérations effectuées par 1001 importateurs ayant opéré via le port d’Oran. Dans le même sillage, notre source précise également que le taux d’exportation s’élève à 108 t de divers aliments tel que les dattes, le poisson congelé et le plâtre.       
Hadj Hamdouche

Relizane : Un enfant se noie à Mouaissia
 Le corps d’un enfant de 3 ans, mort noyé dans un bassin d’irrigation agricole, a été repêché, vendredi soir, par des agents de la Protection civile de la wilaya de Relizane. Les pompiers sont intervenus dans la région de Mouaissia, à 20 km à l’est de la commune mère, pour le repêcher. La dépouille a été transportée à la morgue de l’hôpital de Relizane. La victime jouait à côté du bassin d’irrigation agricole ont indiqué des membres de sa famille. Selon la direction de la Protection civile locale, il s’agit du deuxième cas de noyade dans la région, après celui d’une fillette de trois ans, le mois dernier, à l’intérieur d’un bassin d’eau situé dans le domicile familial, au niveau de la localité de Denaidia, à 16 km à l’est de Belacel.       
E. Yacine

Mascara : L’Epic Propec balaye devant sa porte
 Les travailleurs de l’Epic Propec de la wilaya de Mascara ont observé, en fin de la semaine dernière, un sit-in devant le siège de leur entreprise situé au village socialiste agricole de Khessibia, à 2 km du chef-lieu de la wilaya. Ils ont dénoncé le non-paiement de deux mois de salaires et menacent de recourir à une grève illimitée s’ils ne sont pas entendus. Pour la direction, les employés réclament le versement à l’avance de deux mois de salaire pour répondre aux besoins de l’Aïd El-Adha, expliquant que la trésorerie de l’entreprise accuse un déficit, car les communes ne règlent pas leurs factures, qui s’élèvent à 70 milliards de centimes. Le wali a provoqué en urgence une assemblée générale à laquelle ont été conviés les principaux acteurs, et à l’issue de ce rendez-vous, il a été décidé de renouveler les membres du conseil d’administration, de revoir à la baisse les émoluments de certains cadres et exiger des communes de s’acquitter de leurs dettes envers cette entreprise. Rappelons que la masse salariale mensuelle de l’Epic Propec atteint 5 milliards de centimes.
A. Benmechta


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER