Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie Profonde

Bréves de Tlemcen

Démantèlement d’un réseau de passeurs à Maghnia
 En fin de semaine dernière, un contrôle au niveau d’un barrage dressé par la brigade régionale d’investigation pour la lutte contre l’immigration clandestine de Maghnia a permis d’arrêter deux Marocains en situation irrégulière. Les deux hommes de 23 et 29 ans, qui se trouvaient à bord d’un taxi faisant la liaison entre Maghnia et Hammam Boughrara, étaient en relation avec un passeur algérien spécialisé dans le passage des clandestins entre les deux pays. Les policiers ont accompagné les deux Marocains au rendez-vous convenu avec le passeur, fixé près de l’hôtel El-Izza, où celui-ci a été interpellé. Il s’agit du dénommé K.S., âgé de 36 ans, repris de justice, originaire de Maghnia. L’enquête a également permis l’arrestation du complice du passeur, le dénommé B.K., 56 ans, qui s’est avéré être la tête pensante du réseau. Il se trouvait à bord d’un camion remorqueur immatriculé à Aïn Témouchent qui lui servait pour le transport des clandestins. Lors de son interpellation, la police a découvert 79 000 DA en sa possession. Les mis en cause ont été présentés à la justice.

Saisie de 57 comprimés de psychotropes à Ghazaouet
 Lors d’une tournée ordinaire au quartier Les Roses, les éléments de la sûreté de daïra de Ghazaouet ont interpellé, en début de semaine, un suspect connu par les services de police pour ses activités de vente de stupéfiants et de psychotropes.
Selon le communiqué émanant de la sûreté de wilaya, le dénommé B.A.K., 37 ans, était dans un état d’ébriété avancée lorsqu’en voyant la police approcher a tenté de dissimuler un portefeuille. Après une fouille, il s’est avéré qu’il était en possession de 57 comprimés de psychotrope prêts à être vendus. Une somme de 7 300 DA a également été trouvée sur lui. B.A.K. a été arrêté et présenté à la justice.

117 barrettes de kif saisies
 Jeudi dernier, dans l’avenue Didouche-Mourad, en plein centre-ville, les policiers ont remarqué un individu dont le comportement était suspect. En se rapprochant de lui, il a pris la fuite mais a été rapidement appréhendé, car il était en état d’ivresse. Le dénommé B.Y., âgé de 24 ans, portait un sac qui contenait 117 barrettes de kif d’un poids total de 91 grammes, 34 comprimés de psychotropes et 11 250 DA. L’enquête est en cours.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER