Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

PLUS DE 51 700 POSTULANTS RECENSÉS EN 2019

Le chômage repart à la hausse à Béjaïa

© D.R

La hausse du chômage a été particulièrement forte en 2019 dans la wilaya de Béjaïa. En effet, ils étaient 51 717 jeunes chômeurs, dont 33 380 hommes, à avoir pointé à l’Awem (Agence de wilaya de l’emploi) et de ses différentes antennes à Béjaïa, a indiqué un cadre de cette direction. Depuis le début du mouvement de contestation populaire ou Hirak, le 22 février 2019 à l’échelle nationale, les offres d’emploi présentées, à la même période, par des employeurs au niveau des mêmes guichets ne peuvent combler que 2/5 de la demande globale, soit un peu plus de 20 200 offres. La plus grosse offre émane du secteur privé avec 17 895 et seulement 1630 dans le secteur public. 

Le secteur privé étranger a participé, quant à lui, avec 682 offres d’emploi. Et le secteur pourvoyeur en termes de places est l’industrie avec 6923 postes d’emploi, suivi de près par le secteur des services avec 6919. Les secteurs du bâtiment et des travaux publics, qui étaient naguère les plus importants en termes d’offres d’emploi, les chefs d’entreprise n’ont émis le vœu d’embaucher que 5745 ouvriers. L’agriculture, un autre secteur traditionnellement générateur d’emplois, notamment pour les jeunes sans qualification, n’a proposé que 620 offres d’embauche, a précisé la même source.

Concernant la qualification des demandeurs d’emploi, selon les chiffres de l’Awem à Béjaïa, 15 635 postulants sont cadres, voire cadres supérieurs ; l’autre catégorie dite “personnel qualifié” est de 19 455, celle-ci est suivie par les techniciens supérieurs, 3584. Autre catégorie, celle du “personnel hautement qualifié”, ils sont près d’une centaine à avoir déposé leurs dossiers auprès de l’une des antennes de la wilaya. 444 postulants sont catégorisés dans la case “personnel aide”. Bien évidemment, les “sans qualification” sont les plus nombreux. Ils sont plus de 11 600, a indiqué l’Awem de Béjaïa. Celle-ci compte 7 antennes (ou agences locales de l’emploi) à Tazmalt, Akbou, Sidi Aïch, El-Kseur, Béjaïa, Souk El-Tenine et Kherrata.

Par ailleurs, il y a lieu d’indiquer que l’Awem de Béjaïa a réussi à placer, en 2019, plus de 16 850 demandeurs d’emploi dans le cadre du système classique. Près de 16 400, soit à peu près 95% d’entre eux, ont bénéficié d’un contrat à durée déterminée (CDD), alors que 459 seulement ont obtenu un CDI (contrat à durée indéterminée). Ces placements – de la formule classique – ont été effectués dans le secteur privé national  (15 335), le secteur public (1108) et le secteur privé étranger (408). Il y a lieu de rappeler aussi qu’à côté de l’Awem, il existe une agence privée de placements.

On ignore les statistiques inhérentes à l’activité de cette antenne, elles sont comptabilisées dans les chiffres communiqués par l’Awem de Béjaïa. Beaucoup de chefs d’entreprise, notamment du secteur privé, ont recours à ses services.

 

 


M. OUYOUGOUTE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER