Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

AÏN TÉMOUCHENT

Le littoral pris d’assaut

© D.R.

Pour cette saison estivale, le record de fréquentation des plages a été battu de par le nombre d’estivants attirés par le littoral témouchentois, qui a dépassé largement les prévisions de la direction du tourisme. En effet, selon un bilan provisoire établi par la Protection civile de Aïn Témouchent, arrêté au 20 août dernier, 16 970 515 estivants ont fréquenté les 18 plages surveillées depuis le 1er juin dernier, date de l’ouverture officielle de la saison estivale. Les différentes unités stationnées au niveau de ces plages sont intervenues 8270 fois sauvant 7243 personnes de la noyade dont 696 ont été secourues sur place et 331 évacuées vers les UMC les plus proches. Quatre décès par noyade ont été par contre déploré au cours de la même période, dont un jeune homme de 24 ans originaire de Aïn Témouchent, toujours porté disparu depuis le 28 juin 2017 alors qu’il se baignait dans une zone rocheuse interdite du nom de Hafr El-Djmel. Une autre victime, âgée de 19 ans, originaire de Sidi Bel Abbès, a perdu la vie au même lieu le 9 juillet dernier. Un adolescent de 17 ans, originaire de Sidi Bel-Abbès, est l’unique victime qui s’est noyée dans les heures de service au niveau de la plage de Bouzedjar 2 alors qu’elle se baignait dans une zone rocheuse qui sépare le port et la plage, rendant difficile l’intervention des agents de la Protection civile. Dans un autre registre, la direction du tourisme de la wilaya de Aïn Témouchent compte autoriser deux nouvelles plages à la baignade lors de la prochaine saison estivale. Une proposition a été faite aux autorités compétentes dont le wali et le ministère du tourisme, a-t-on appris d’une source proche du dossier. Il s’agit de la plage El-Aïn rattachée à la commune de Ouled Kihal dans la daïra d’El-Malah et la plage Zouanif relevant de la commune de Oulhaça qui fait frontière avec la wilaya de Tlemcen. L’opération nécessite une enveloppe financière importante pour l’ouverture d’accès qui mèneront à ces plages qui se distinguent par leur vue paradisiaque. Rappelons que le littoral témouchentois compte 29 plages dont 18 surveillées. 


M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER